Pas de glace à la patinoire de Morges cette saison – journaldemorges Pas de glace à la patinoire de Morges cette saison
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pas de glace à la patinoire de Morges cette saison

Pas de glace à la patinoire de Morges cette saison

La patinoire des Eaux-Minérales sera dépourvue de glace cette saison. Photo: Bovy

En raison d’une défaillance technique majeure sur une pièce d’origine, la sécurité de l’installation de production de glace n’est plus garantie. Dans ces conditions, la Municipalité se voit contrainte de renoncer à la mise en glace de la Patinoire des Eaux-Minérales pour la saison à venir.

Des problèmes techniques sur l’installation de production de glace avaient déjà contraint la Ville de Morges à fermer temporairement la Patinoire des Eaux-Minérales en automne 2021 et à réaliser des travaux de réparation. Consciente des risques pour la saison à venir, la Municipalité a pris des mesures en anticipation de la saison 2022-2023. Dans le courant du printemps 2022, elle a adjugé des travaux d’entretien complémentaires et mandaté une entreprise spécialisée afin qu’un contrôle approfondi par ultrason du condenseur, pièce maîtresse du système de production de froid, soit effectué. Malheureusement, cette dernière analyse a démontré un risque élevé de fuite d’ammoniac dans l’eau de la Morges en cas de nouvelle remise sous pression. L’Association suisse d’inspection technique (ASIT), sur la base de ces résultats, vient d’interdire formellement aux autorités morgiennes la remise en fonction de la production de glace.

La douche froide pour le hockey

Du côté du Forward Morges Hockey Club, c’est la douche froide. « La syndique m’a appelé ce matin pour m’annoncer la nouvelle, indique le président du mouvement junior Malik Benturqui. On a pris une belle claque en pleine figure. On est K.O. debout. La Commune nous a dit qu’elle cherchait une solution, mais il ne faut pas se leurrer. Les patinoires des environs sont déjà pleines. Une installation éphémère coûte cher, nécessite un terrain et l’aval du Conseil communal, ce qui pourrait prendre du temps. Je suis très pessimiste. Le risque qu’il n’y ait pas de hockey à Morges cette saison est bien réel. On a engagé des coachs, certains ont pris un appartement dans la région, les jeunes se réjouissaient de reprendre, c’est une catastrophe. Je suis très triste car on joue un rôle social important pour ces enfants et adolescents. On va leur enlever ce plaisir, car l’infrastructure est vieillissante et que rien n’a été fait ces dernières années. »

Président de la première équipe, Stéphane Pasche est également abattu: « C’est très compliqué. Nous allons nous réunir dans la journée avec le comité. On attend également de voir si la Commune peut nous proposer des alternatives. Il existe des bribes de solutions, mais je ne souhaite pas en dire plus à ce stade peu avancé. Il faut à tout prix permettre à notre équipe fanion et aux formations juniors de pouvoir pratiquer leur sport. On va également voir avec la ligue si elle peut nous venir en aide. »

Projets à l’étude

L’état de vétusté des infrastructures sportives régionales de la Ville de Morges n’est un secret pour personne. Partant de ce constat, le Plan de législature de la Municipalité prévoit de définir une stratégie de renouvellement des infrastructures, en partenariat avec la population, les clubs et la région. Cet important travail a déjà commencé et plusieurs études sont en cours, visant notamment l’assainissement énergétique de la patinoire. Cependant, il s’agit de projets complexes qui nécessitent du temps pour leur réalisation.

Impacts multiples

Dans sa séance du 15 août 2022, la Municipalité a pris acte de la décision de l’ASIT. En l’absence de condenseur de remplacement disponible sur le marché, la Patinoire des Eaux-Minérales ne rouvrira malheureusement pas ses portes cet automne. La Municipalité est consciente que la saison 2022-2023 s’annonce difficile, particulièrement pour les clubs sportifs concernés. Au vu du nombre de jeunes gens impactés – y compris des écolières et écoliers – et du manque avéré de surface de glace dans la région, la Direction Bâtiments, sports et domaines planche dès à présent sur des solutions alternatives afin de compenser l’absence de glace. La Municipalité est en contact avec les clubs sportifs utilisateurs de la patinoire et des discussions sont en cours afin d’évaluer conjointement les solutions possibles

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.