Morges: un camionneur arrêté avec 2,84‰ – journaldemorges Morges: un camionneur arrêté avec 2,84‰
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Morges: un camionneur arrêté avec 2,84‰

Morges: un camionneur arrêté avec 2,84‰

Le chauffeur s'est fait contrôler alors qu'il venait de s'engager sur l'autoroute à Morges, en direction de Genève. Photo: Brun/VQH

Un camionneur qui venait de s’engager sur l’autoroute A1 (Genève-Lausanne) à Morges-Ouest en direction de Genève ce mercredi matin, a été contrôlé avec un taux d’alcool de 1.24 mg/l (2.48 ‰). Une interdiction de conduire lui a été notifiée et il a été dénoncé au Ministère public.

Mercredi 16 novembre 2022, vers 4h05, une patrouille de gendarmerie a contrôlé un camionneur qui venait de s’engager sur l’autoroute A1, à Morges-Ouest, pour circuler en direction de Genève.

Visiblement sous l’influence de l’alcool, le conducteur a été conduit au centre de gendarmerie mobile de Bursins où le test d’alcoolémie a relevé un taux de 1.24 mg/l. Des examens complémentaires ont été ordonnés par le procureur de service, afin d’établir le taux exact de son alcoolémie.

Ce ressortissant polonais, âgé de 34 ans et de passage dans notre pays, s’est vu notifier une interdiction de conduire. Son cas a été dénoncé au procureur de service.

La police rappelle que chaque année, des personnes sont tuées ou grièvement blessées en raison d’accidents de la circulation causés par l’influence de l’alcool, l’inattention, la distraction et la vitesse inadaptée. En Suisse, la limite d’alcool est de 0,25 mg/l (anciennement 0,50 ‰). Au-delà de cette limite, les conséquences sont les suivantes:

  • de 0,25 mg/l à 0,39 mg/l (0,50 ‰ à 0,79 ‰) :
    avertissement ou retrait de permis d’un mois minimum 

  • de 0,40 mg/l à 0,79 mg/l (0,80 ‰ à 1,59 ‰) : 
    retrait de permis de 3 mois minimum

  • dès 0,80 mg/l (1,60 ‰) :
    retrait de durée indéterminée (expertise médicale).
Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.