L’oxygénation du lac Léman étudiée par des chercheurs de l’EPFL

L’oxygénation du lac Léman étudiée par des chercheurs de l’EPFL

Des chercheurs de l’EPFL se sont penchés sur le brassage des eaux dans le lac Léman. Ces mécanismes contribuent à l’oxygénation des couches profondes du lac, nécessaire pour préserver la qualité de l’eau et les écosystèmes.

Cette oxygénation par brassage des eaux se fait principalement lorsque les températures sont assez basses, ce qui est de plus en plus rare avec le réchauffement climatique. « Il devient donc nécessaire de comprendre d’autres mécanismes permettant une oxygénation des couches profondes », explique Rafael Reiss du Laboratoire de technologie écologique, cité jeudi dans un communiqué de l’EPFL.

Dans ses travaux, il a mis en évidence deux autres mécanismes de brassage provoqués par le vent: la remontée d’eaux profondes côtières et les échanges d’eau entre les deux parties du lac de différentes profondeurs, le Petit-Lac et le Grand-Lac.

« Ces mécanismes sont moins sensibles au changement climatique et se produisent plusieurs fois par hiver pour le lac Léman. Ils pourraient donc devenir de plus en plus importants pour le renouvellement et l’aération des eaux profondes », remarque le chercheur.

Ces deux mécanismes permettent de faire remonter des eaux des couches inférieures, pauvres en oxygène et riches en nutriments. Elles peuvent provenir de plus de 200 m de profondeur et rester plusieurs jours dans les couches supérieures, parfois même en surface. Avant de redescendre, elles se mêlent avec des eaux plus en riches en oxygène et avec l’atmosphère.

Ces résultats ont notamment été obtenus en mesurant, durant deux hivers, la vitesse des courants et la température des eaux. Dans son communiqué, l’EPFL rappelle encore que le dernier brassage complet du Léman remonte 2012.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.