La population vaudoise en augmentation – journaldemorges La population vaudoise en augmentation
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

La population vaudoise en augmentation

La population vaudoise en augmentation

Photo: Unsplash

Avec une hausse de 8581 personnes (+1,1%), la population vaudoise atteint 823881 habitants à fin décembre 2021. La population suisse augmente davantage que la population étrangère (+1,2% contre +0,7%).

Le canton de Vaud compte 823’881 habitants à fin décembre 2021 annonce Statistique Vaud dans le dernier numéro de son courrier statistique Numerus. En une année, la population résidante permanente a augmenté de 8581 personnes (+1,1%). Il s’agit d’une croissance similaire à celle de 2020 (+9212 ou +1,1%). La population de nationalité suisse augmente davantage que la population de nationalité étrangère (+6696 ou +1,2% contre +1885 ou +0,7%). Avec 273363 personnes, la population étrangère représente 33% de la population vaudoise.

La majorité des personnes d’origine étrangère résidant dans le canton sont issues d’un pays de l’Union européenne (68%). Les principales communautés sont la communauté française (20% avec 54’980 personnes), la communauté portugaise (20% avec 54’320 personnes) et la communauté italienne (11%). Suivent l’Espagne (6%), le Kosovo (4%), le Royaume-Uni (3%) et l’Allemagne (2%).

Les communautés française et portugaise ont connu un essor particulièrement marqué depuis 2002 avec l’Accord sur la libre circulation des personnes. Alors que le dynamisme de la communauté française n’a jamais faibli, la communauté portugaise recule depuis 2017, au point d’être dépassée en 2021 par la communauté française qui devient ainsi la première communauté étrangère du canton.

Forte démographie

Si l’on considère les vingt dernières années, soit toute la période de fort dynamisme démographique à partir de l’entrée en vigueur de l’Accord sur la libre circulation des personnes, la croissance annuelle moyenne de la population vaudoise s’élève à +1,4% ou +10’100 personnes, ce qui est l’équivalent d’une ville supplémentaire chaque année. Dans la première moitié de la période (2002-2011), ce sont les districts de Nyon et du Gros-de-Vaud qui augmentent le plus fortement (+2,1% chacun en moyenne annuelle). Dans la deuxième moitié de la période (2012-2022), Broye-vully connaît un essor considérable (+2,3%), tandis que la croissance ralentit dans le district du Gros-de-Vaud (+1,8%) et dans le district de Nyon (+1,6%). A l’autre bout de l’échelle, la croissance démographique est la moins importante dans le district de Riviera-Pays-d’Enhaut.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.