La population suisse a augmenté de 0,7% en 2020

La population suisse a augmenté de 0,7% en 2020

La population a augmenté de 64'300 personnes pour atteindre 8'670'300 personnes en Suisse. Photo: Pixabay

Près de 8,7 millions de personnes vivaient en Suisse à fin 2020. La population a connu une hausse de 0,7% par rapport à l’année précédente. Le district de Morges suit la tendance.

En termes absolus, la population a augmenté de 64’300 personnes pour atteindre 8’670’300 personnes, ce malgré les nombreux décès liés au coronavirus. La plus forte croissance a été enregistrée dans les cantons de Thurgovie, de Vaud, d’Argovie et de Fribourg, avec un accroissement de 1,2% chacun en un an, a indiqué mercredi l’Office fédéral de la statistique (OFS) selon des chiffres définitifs.

Il évoque trois facteurs pour expliquer cette évolution. Le solde migratoire international tout d’abord: 53’800 personnes ont immigré en Suisse, ce qui représente 6,2 immigrants pour 1000 habitants. La population résidante étrangère a ainsi augmenté de 1,6%.

Le solde migratoire international a un impact dans tous les cantons, mais Bâle-Ville est le plus concerné, avec 13,4 immigrants pour 1000 habitants. Suivent Vaud (9,9) et Genève (9,3). A l’autre bout du spectre, Appenzell Rhodes-Extérieures compte 3 immigrants pour 1000 habitants.

Accroissement naturel et migration interne

L’accroissement naturel – la différence entre naissances et décès – joue aussi un rôle, s’établissant à 9700 personnes en 2020, ce qui représente presque la moitié moins par rapport à 2019 en raison du coronavirus. Zurich présente l’accroissement naturel le plus élevé par rapport à sa population (3 pour mille), suivi de Zoug (2,9) et de Fribourg (2,5).

Le district suit la tendance d’accroissement puisqu’il a gagné 1038 habitants par rapport à 2019. À noter que les communes du pied du Jura marquent toutes une augmentation: Ballens (+17 habitants), Berolle (+13), Bière (+31), Cuarnens (+41), L’Isle (+54), Mollens (+22) et Mont-la-Ville (+12).

À noter encore que les grosses communes continuent sur leur lancée de l’an dernier puisque Morges a gagné 233 habitants pour arriver au total de 16’095, Saint-Prex a vu 91 nouveaux arrivants pour un total 5’865 et Cossonay dénombre désormais 4’222 habitants, soit 177 de plus qu’en 2019. Préverenges ne suit pas la tendance, restant proche de son total de l’an dernier, avec 5’241 (-2) et Aubonne marque une plus forte baisse avec 35 habitants de moins qu’en 2019 pour un total de 3’241 (3764 en comptant Montherod – qui n’était pas encore fusionné au moment du décompte le 31 décembre 2020).

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.