Essor du vélo pour aller au boulot – journaldemorges Essor du vélo pour aller au boulot

Essor du vélo pour aller au boulot

Essor du vélo pour aller au boulot

Les participants sont toujours plus nombreux. Photo: Unsplash

Une nouvelle année record pour le challenge bike to work: 80 000 personnes parcourent 22 millions de kilomètres.

Avec une croissance de 30 % par rapport à l’année précédente, la 18e édition du «challenge bike to work» dépasse toutes les éditions précédentes: augmentation du nombre de participants, d’équipes, d’entreprises et de kilomètres. Action de PRO VÉLO Suisse, elle a pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre de pendulaires le plaisir de se rendre au travail à vélo: un moyen de transport pratique, bon pour la santé et écologique. Pendant les mois de mai et juin, 80 556 personnes issues de 2829 entreprises ont ainsi parcouru 22 millions de kilomètres pour aller au boulot.

Cette progression réjouit Mai Poffet, responsable de projet: «Pour de nombreuses personnes, la participation à bike to work apporte un changement rafraîchissant dans le travail de tous les jours et donne de l’élan à l’équipe. Le succès de cette année repose sur de nombreux facteurs, le plus important étant certainement un phénomène “post-COVID”. Les collaboratrices et collaborateurs sont de retour au bureau, les entreprises veulent consolider les équipes et offrir quelque chose à leur personnel. De nombreuses sociétés profitent ainsi de cette action pour renforcer l’esprit d’équipe et donner le sentiment d’un nouveau départ.»

Plus d’électriques

Dans la région, les entreprises, Bechtle, Medtronic et Fehlmann Architectes, la Banque Raiffeisen Morges Venoge, Omnisens, la Romande Energie, ainsi que les fondations Le Relais, Perceval ou encore La Cité Radieuse ont participé à l’expérience. Directeur de Google Suisse, Patrick Warnking explique quant à lui que son entreprise «privilégie les déplacements à vélo et en transports publics». «Il est très important pour nous que nos collaboratrices et collaborateurs puissent venir travailler à vélo facilement et en toute sécurité, mais aussi que tout le monde puisse circuler entre nos différents sites dans la ville de Zurich. Nous offrons à notre personnel plus de 1500 places de stationnement pour véhicules à deux-roues.»
À noter que 28 % des participants ont pris part au challenge avec un vélo électrique. En 2019, ils n’étaient encore que 19%. Le vélo électrique est un moyen de transport toujours plus attrayant pour les personnes qui se rendent au travail et permet de remplacer des trajets en voiture.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.