Revivez l’entrée de Raphaël Mahaim au Parlement suisse – journaldemorges Revivez l'entrée de Raphaël Mahaim au Parlement suisse

Revivez l’entrée de Raphaël Mahaim au Parlement suisse

Revivez l’entrée de Raphaël Mahaim au Parlement suisse

Le suivi de la journée

15h30

Fin du suivi et début du mandat

Alors que la séance suit son cours, nous nous éclipsons de l'hémicycle où siègent désormais deux politiciens du district de Morges: Isabelle Moret et Raphaël Mahaim, fraîchement assermenté. Le récit complet de cette journée sera à retrouver ce vendredi dans toutes les boîtes aux lettres du district.
15h10
La réaction à chaud

La réaction à chaud

"Je me sens investi de cette charge et me réjouis de l'exercer en mettant toute mon énergie au service des idées qui m'ont porté ici à Berne", a déclaré Raphaël Mahaim peu après son assermentation.
14h42

Le grand moment

Raphaël Mahaim est officiellement membre du Conseil national.
14h35
Une minute de silence

Une minute de silence

La session s'ouvre et débute avec une minute de silence pour l'Ukraine.
14h30
À sa place

À sa place

Le citoyen du district a trouvé sa place dans l'hémicycle et attend l'ouverture de session pour pouvoir prêter serment.
14h15
La pression monte

La pression monte

À quinze minute de prêter serment, Raphaël Mahaim avoue ressentir un peu de stress. "Le décorum est impressionnant et on n'entre pas au Palais fédéral comme on entre dans n'importe quelle salle de fête donc il y a forcément un petit peu de pression."
14h05
Déclaration du Parlement?

Déclaration du Parlement?

La visite se poursuit dans le hall sous la statue des Trois Confédérés. Au passage, des bruits de couloir laissent entendre que le Parlement pourrait faire une déclaration à propos de l'Ukraine. Un événement plutôt rare puisque si la dernière fois qu'une telle action a été réalisée, c'était dans le cadre de la pandémie de Covid à propos du port du masque sur les pistes de ski, la fois précédente était du temps de l'Union soviétique. Autant dire qu'une telle déclaration serait hautement symbolique. "Ce n'est pas le sujet d'actualité que l'on espérait il y a quelques semaines", regrette Raphaël Mahaim.
13h45
Visite guidée

Visite guidée

C'est avec un guide particulier, le secrétaire général des Vert·e·s Florian Irminger, que Raphaël Mahaim fait le tour des lieux.
12h42
Repas avant le moment solennel

Repas avant le moment solennel

Un peu moins de deux heures avant son assermentation, Raphaël Mahaim et toute sa délégation se restaurent à la Galerie des Alpes.
12h10
Devant le Palais fédéral

Devant le Palais fédéral

Raphaël Mahaim pose devant son futur lieu de travail. Il succédera à Daniel Brélaz qui aura siégé, en tout, plus de vingt ans au Parlement.
11h57
Arrivée à Berne

Arrivée à Berne

11h50
Bien entouré

Bien entouré

Raphaël Mahaim n'est pas seul pour vivre ce grand jour. Il peut compter sur une belle délégation formée de membres de son parti et de collègues pour l'accompagner et immortaliser ce moment. "Mon épouse et mes enfants viendront tranquillement à un autre moment", explique-t-il.
11h40

"Il a des convictions très fortes"

Candidat au Conseil d’État vaudois, Vassilis Venizelos est de la partie pour cette journée officielle. Il se confie sur l’homme du jour. "Raphaël Mahaim a des valeurs et des convictions très fortes, c’est quelqu’un d’extrêmement brillant, doté d’une capacité à défendre ses idées et à synthétiser les enjeux en dessus de la moyenne, il est également d’une sincérité impressionnante. C’est aussi un bon vivant et un mec sympa avec qui on se marre."
11h18

"beaucoup de sentiments"

S'il admet ressentir "de l'excitation", Raphaël Mahaim reconnaît aussi "de l'humilité devant la charge" et "un contexte particulier dans des temps troublés pour entrer en fonction". En bref, "beaucoup de sentiments en même temps" mais il se réjouit de "ce jour spécial et de tous les défis que ce mandat comporte".

À la question de savoir s'il s'imaginait un jour dans ce train pour Berne au début de sa carrière politique, il répond que s'il y a un bien un endroit où il n'est pas possible de faire de plan de carrière c'est en politique. "L'envie et le projet sont nés au fil des années. Après plusieurs mandats au Grand Conseil, on se dit qu'on peut avoir envie de passer à l'échelon supérieur", confie-t-il.
10h44
Départ de Lausanne

Départ de Lausanne

L'habitant de Lussy-sur-Morges est accompagné par une délégation de son parti, Les Vert·e·s, notamment le candidat au Conseil d'État vaudois, Vassilis Venizelos.
Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.