L’enfant du village premier de cordée

L’enfant du village premier de cordée

Rayonnant après l’annonce des résultats dimanche, le futur syndic d’Aubonne veut imposer un nouveau style et afficher une saine ambition à la tête de la commune dont il veut «convertir les idées dans la pratique et le concret». Photo: Alexandre Grieu

L’entrepreneur et militaire Yves Charrière a été largement élu à la tête de sa commune. Il se veut à l’écoute de la population dans un style très ouvert.

Mais que peut-il bien se passer entre une population et des candidats pour que les suffrages tombent sur l’un plutôt que l’autre? À Aubonne, de l’avis général, les deux prétendants au poste de syndic – Nicolas Suter et Yves Charrière – avaient incontestablement le profil, mais c’est le second qui s’est finalement largement imposé avec 611 voix contre 449.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.