La révolution est en route dans le quartier de la gare

La révolution est en route dans le quartier de la gare

La Municipalité a présenté ses intentions en matière de mobilité dans ce secteur.

Le réaménagement des espaces publics du quartier de la Gare est l’occasion de redéfinir leur fonctionnement et leur usage pour proposer une plateforme multimodale performante et garantir la fluidité des déplacements, en faisant la part belle à la mobilité douce dans des espaces publics désenclavés, agrandis et végétalisés.

Cette réorganisation est la pièce centrale du projet de la Municipalité concernant l’accessibilité multimodale du centre-ville de Morges et lui permet de confirmer ses intentions concernant l’évolution de la mobilité du secteur de la gare, pour une mise en œuvre dans les années à venir:

– la rue Centrale, ré-axée en 2018, et la promenade de Castellane, nouvel espace public pavé proposé à la population, sont des axes entièrement dédiés à la mobilité douce. La place de la Gare sera également entièrement piétonne lors de son réaménagement définitif;
– la rue du Sablon devient exclusivement une desserte de quartier (par l’est et l’ouest) avec modération de trafic (30 km/h) et non un axe de transit. La réalisation de cette étape est envisagée dès 2021;
– la rue de la Gare sera transformée en zone de rencontre 20 km/h, avec circulation dans les deux sens. Objectif de réalisation: dans les 3 à 4 ans ;
– le carrefour du Moulin sera régulé par feux pour une bonne cohabitation entre trafic automobile et modes doux ainsi que pour l’accès des transports publics;
– le carrefour à feux de la Poste sera modifié pour permettre l’accès des transports publics de la place Dufour à la gare via la partie inférieure de la rue de la Gare.

Ce projet permettra de créer un espace public contribuant à l’attractivité de la ville dans un quartier entièrement remodelé.

 

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.