Historique, le district comptera deux conseillères d’État – journaldemorges Historique, le district comptera deux conseillères d'État

Historique, le district comptera deux conseillères d’État

Historique, le district comptera deux conseillères d’État

Nuria Gorrite et Isabelle Moret siégeront au Conseil d'Etat ensemble dès le 1er juillet.

Le verdict des urnes verra Nuria Gorrite (PS/Préverenges) et Isabelle Moret (PLR/Yens) siéger ensemble au Château dès le 1er juillet. Toutes deux réalisent une très belle élection au Conseil d’Etat.

Quant à la majorité, elle sera à droite pour les cinq prochaines années, Cesla Amarelle étant la grande battue de ce dimanche, au contraire de l’ovni du Centre Valérie Dittli, qui a créé la sensation.

Les « Morgiennes » Nuria Gorrite et Isabelle Moret sont réélue et élue au Conseil d’Etat saison 2022-2027. Un résultat qui confirme le statut de deux politiciennes de premier plan, la première ayant incarné le visage du gouvernement vaudois en tant que présidente sortante, la seconde ayant notamment présidé le Conseil national pendant la pandémie.

C’est aussi une nouvelle de taille pour le district de Morges, lequel confirme sa présence dans la cour des grands avec deux conseillères d’Etat, le nouveau conseiller national vert Raphaël Mahaim, la présidente du Grand conseil Laurence Cretegny ou encore le président du Tribunal Cantonal Eric Kaltenrieder.

Défaite de la gauche et de l’UDC

La centriste Valérie Dittli a créé une énorme surprise en accédant dimanche au Conseil d’Etat. La socialiste sortante Cesla Amarelle reste sur la touche de même que le candidat UDC Michaël Buffat. Trois PLR, deux socialistes, un Vert et une centriste composent désormais le gouvernement.

Après l’élection de la PLR sortante Christelle Luisier au premier tour, les socialistes sortantes Nuria Gorrite (91’690 voix) et Rebecca Ruiz (90’556) ont terminé en tête devant les deux conseillers nationaux PLR Isabelle Moret (87’646) et Frédéric Borloz (87’372 ).

Arrivé en cinquième position, le Vert Vassilis Venizelos, relativement discret pendant la campagne, a réussi à redresser la barre par rapport au premier tour. Avec 81’509 voix, il sauve le siège que son parti occupe depuis 28 ans au Conseil d’Etat.

La participation s’élève à 37,59%. Elle a légèrement augmenté par rapport au premier tour.

La réaction d’Isabelle Moret « Bien entendu que la satisfaction est de mise aujourd’hui, mais nous avions vraiment l’ambition de passer en équipe, à cinq. Aujourd’hui nous avons repris la majorité et nous pouvons évidemment avoir le sourire, mais aussi une pensée pour Michaël Buffat, qui a contribué à ce succès. Mais c’est vraiment un grand jour pour nous d’avoir repris cette majorité et il est certain que nos trois partis vont poursuivre cette alliance pour réaliser de grandes choses pour le canton de Vaud. Si on regarde qui était présent il y a cinq ans, on ne trouve que Nuria Gorrite. Ce renouvellement presque total est une chance pour le canton, qui pourra trouver de nouvelles solutions et de nouvelles manière de travailler. »

Pourquoi revenir de Berne: « C’est une évolution naturelle. Le poids du canton de Vaud est de plus en plus grand et l’expérience des élus fédéraux ainsi que mon carnet d’adresses sera un atout mis à disposition du canton de Vaud. »

La réaction de Nuria Gorrite: « J’ai d’abord un sentiment de reconnaissance envers les Vaudois, soit 15000 de voix de plus que Mme Luisier au 1er tour. Forcément, quand on est cheffe d’une équipe et que l’on perd la majorité et une membre de l’équipe, c’est un coup dur sur ce plan et une remise en question. La présidence du Conseil d’Etat sera terminée, je n’ai pas l’intention de la revendiquer. En revanche, je serai une membre active et remuante dès juillet car j’ai la responsabilité d’animer les propositions de la minorité qui dispose d’un groupe parlementaire très fort. Nous entrons dans une nouvelle ère institutionnelle mais j’ai bien l’intention de jouer ma carte et j’appelle à une attitude de respect de la majorité, comme nous l’avons toujours eu ces dix dernières années. « 

Le verdict

Le nouveau visage du Gouvernement vaudois 2022-2027
Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.