Échos du Conseil de Yens – journaldemorges Échos du Conseil de Yens

Échos du Conseil de Yens

Échos du Conseil de Yens

Le Conseil communal s'est réuni dans la soirée du 28 février. Photo: Schwarb

Subvention de vélos électriques, réseau d’eau et nouvel immeuble étaient sur la table de cette première réunion de l’année 2022.

Les infos à retenir

Subventionnement de vélos électriques

Réunis lundi soir dans la salle polyvalente du village, les conseillers ont accepté à la quasi-unanimité (moins une abstention) un préavis municipal défendant une aide en faveur des personnes souhaitant acquérir un vélo à assistance électrique. La subvention sera de l’ordre de 250 francs, ce qui signifie que la Commune pourra soutenir l’achat de 20 vélos par année. En effet, le budget 2022 – voté en décembre dernier – prévoit un montant de 5’000 francs au titre de « Subventions » dans le domaine de l’environnement et du développement durable. La seule interrogation a concerné la provenance de la machine, le préavis mentionnant une aide uniquement en cas d’achat en Suisse romande. « Ceci afin de favoriser le commerce de proximité », a défendu la municipale en charge Sabina Hansen.

Réseau d'eau potable

C’est cette fois à l’unanimité que le Conseil de Yens a accepté le second préavis de la soirée. Un texte qui prévoyait la mise en conformité et la réfection du captage du Very. Les travaux sont de l’ordre de 725’500 francs. « La vétusté des installations actuelles nécessite des réfections en profondeur et ces dernières devraient également permettre l’arrêt du traitement au chlore », a précisé Jonathan Lüthi, membre de l’Exécutif en charge notamment de l’eau potable.

Projet de construction d'immeuble

« Dans notre commune de 1’500 habitants, nous avons aujourd’hui plus de 250 personnes qui ont plus de 65 ans et il y a une attractivité pour ce qui est des appartements adaptés et/ou à loyer abordable. » C’est par ses mots que le syndic Jean-Luc André a introduit un nouvel avant-projet d’immeuble sur la parcelle 586 (situé sur les actuels jardins communaux). Le président de la coopérative Cité Derrière – Philippe Diesbach – a ensuite présenté plus en détail le projet. Celui-ci est un immeuble de neuf appartements comprenant des 2,5 pièces au loyer de 1’150 à 1’180 francs / mois ainsi que des 3,5 d’un montant de 1’600 francs / mois. Un préavis municipal devrait être présenté d’ici la prochaine séance du Conseil le 4 avril.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.