Echos du conseil de Vaux-sur-Morges – journaldemorges Echos du conseil de Vaux-sur-Morges
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Echos du conseil de Vaux-sur-Morges

Echos du conseil de Vaux-sur-Morges

Photo: Bovy

Comptes annuels, réfection d’un pont, analyse des rives de la Morges et application pour smartphones étaient notamment au menu de la séance ordinaire du conseil général, mercredi soir.

Les éléments à retenir

Finances en "excellente santé"

L’exercice 2021 a été bouclé avec une marge d’autofinancement positive de 696’890 francs contre 123’000 prévus au budget. Grâce notamment à une rentrée exceptionnelle liée à une succession, a précisé le syndic Yves Schopfer. La commission de gestion a salué la Municipalité pour « sa très bonne tenue » des finances de la Commune.

Un pont à rénover

Le pont de Vualliemey, qui relie Vaux-sur-Morges et Vufflens-le-Château, doit être reconstruit d’ici trois ans, selon une étude récente. Le Conseil général de Vaux a accepté mercredi de débourser 80 000 francs pour le rénover. Si son homologue vufflanais fait de même le 27 juin, les travaux pourraient débuter dès cette année. Ils dureraient huit semaines et permettraient de quoi prolonger la durée de vie de la structure de 100 ans au moins.

Crédit d'étude validé

L’organe délibérant a approuvé un crédit d’études pour aménager les rives de la Morges entre le Pont des Essercles et la RC 74d. La Municipalité souhaite mandater la Maison de la Rivière à Tolochenaz (MDLR) et la Haute Ecole du Paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (HEPIA).À noter que le préavis original avait été amendé par le conseiller Vincent Denis. L’ancien syndic avait ainsi demandé à augmenter le crédit de 15’000 francs pour le porter à 65’000 francs, et d’intégrer d’emblée le volet énergétique au projet.

Application mobile

Dès le 1er juillet, la population pourra accéder aux actualités et informations utiles concernant la commune et ses services sur une application pour smartphone dédiée, baptisée CommuneApp. Un tout ménage sera distribué pour annoncer son existence, a annoncé le syndic Yves Schopfer.

Fonds durable apprécié

À la question de savoir pourquoi les flux financiers en matière de développement durable avaient triplé comparé aux montants budgetisés au cours de l’année 2021, le syndic Yves Schopfer a répondu: «Les aides ont davantage été utilisées par nos citoyens, notamment pour deux installations photovoltaïques. C’est une dynamique positive, puisque cet argent est à disposition de la population. »

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.