Une œuvre d’art pour le nouveau giratoire de Warnery

Une œuvre d’art pour le nouveau giratoire de Warnery

Image de synthèse du projet.

Intitulé « La Tour en Equilibre », le projet de l’artiste Marielle Blanc s’est démarqué par « sa qualité et son originalité », parmi les 33 dossiers reçus lors de l’appel à projets lancé en novembre dernier. L’œuvre sera inaugurée fin juin.

Suite à l’aménagement du nouveau giratoire au croisement des avenues Henri-Monod et Henry-Warnery, un appel à projets artistiques a été lancé en novembre 2020 pour la conception d’une œuvre d’art destinée à orner le giratoire. Cet appel à projets vise à intégrer de l’art dans l’espace public afin d’encourager la création artistique contemporaine et rendre la culture accessible à toutes et à tous.

Avec 33 dossiers reçus, celui-ci a démontré un réel intérêt et enthousiasme de la part des artistes pour ce type de projets qui stimulent la créativité et offrent une opportunité de travail bienvenue en cette période de crise sanitaire. Dix-sept dossiers ont été retenus comme conformes au règlement et aux exigences du terrain. Ils ont été évalués par un jury qui a décidé de retenir deux projets finalistes de grande qualité, d’une candidate et d’un candidat. Après consultation, la Municipalité a finalement retenu le projet de Marielle Blanc comme lauréate de l’appel à projets. L’œuvre sera inaugurée fin juin 2021. En plus du financement de l’œuvre par la Ville, l’artiste lauréate sera récompensée d’un prix de CHF 6’000.- et le finaliste non-retenu d’un prix de CHF 500.- attribué à Séverin Guelpa.

 

Morgienne travaillant à Genève, Marielle Blanc a remporté en 2018 le Prix d’encouragement artistique de la Ville de Morges. Artiste interdisciplinaire, Marielle Blanc travaille sur différents supports comme le dessin, la sculpture et l’installation. Ses sculptures explorent souvent le potentiel inattendu de la vie quotidienne, par des éléments de jeu et d’humour qui induisent l’étrangeté dans le familier.

La « Tour en équilibre » proposée pour le giratoire de Warnery en est un parfait exemple. Inspirée du jeu Jenga, elle évoque à la fois un souvenir d’enfance et une structure en proie à un équilibre fragile. Constituée de différents éléments en bois de mélèze, la tour ainsi construite entre en résonance avec le site par un jeu d’échelles et de rappels. Elle renvoie à la fois au nouveau quartier de la gare en pleine construction, tout en contrastant avec l’environnement routier par l’intégration du bois, dont la teinte vient adoucir la grisaille du béton.

Partie intégrante de la structure, son éclairage aux endroits d’ouverture lui confère la nuit une nouvelle légèreté. Cette relation au jeu, la forme et la structure à la fois massive et légère, ainsi que la relation visuelle au site ont séduit et convaincu la Municipalité de concrétiser ce projet.

Que pensez-vous de cette œuvre?

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.