Une expérience littéraire et poétique singulière

Une expérience littéraire et poétique singulière

L'écrivain et correspondant du Journal de Morges Numa Francillon. Photo: Cornut

Notre correspondant Numa Francillon propose des lectures téléphoniques gratuites.

Le téléphone sonne. Numa Francillon, écrivain et correspondant au Journal de Morges, appelle pour raconter un drôle de rêve, un questionnement persistant ou une habitude singulière. Du 19 avril au 26 mai, le Théâtre Benno Besson et l’Echandole lancent « L’appel unique », un projet littéraire intimiste. Numa Francillon se propose d’appeler les personnes intéressées pour leur lire un texte spécialement créé pour l’occasion. « Pas besoin de parler, il suffit d’écouter », expliquent mardi les partenaires.

Ces monologues sont portés par la voix de l’auteur et destinés à une seule personne à la fois. L’appel dure une quinzaine de minutes. Il convient de s’inscrire sur le site internet de l’auteur.

Le 26 mai, à l’occasion de la Journée suisse de la lecture à haute voix, Numa Francillon espère terminer son projet par une rencontre avec le public au Théâtre Benno Besson, à Yverdon-les-Bains. La soirée devrait se poursuivre avec « Lettres de la chambre secrète », un spectacle interprété par Pascale Güdel sur un texte de Douna Loup.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.