Covid: selon un sondage, la cohésion sociale diminue

Covid: selon un sondage, la cohésion sociale diminue

Photo: KEYSTONE

Avec l’épidémie de coronavirus, de nombreuses personnes sont d’avis que la tolérance réciproque, la confiance et la cohésion sociale diminuent, selon une étude de la Haute école de Lucerne (HSLU). La moitié pense que la cohésion sociale part à la dérive.

Les auteurs ont interrogé à intervalles réguliers un millier de personnes sur leur perception des modifications sociétales liées à la crise actuelle. Le dernier questionnaire a été effectué en octobre et novembre.

Il en ressort que trois quarts des sondés trouvent que la distance dans les relations entre les personnes a augmenté. « La plus grande distance physique semble aller de pair avec une plus grande distance psychique », commente Marcel Zbinden, psychologue du travail à la HSLU, cité mardi dans un communiqué de cette dernière.

La moitié des personnes interrogées indiquent que les gens se parlent moins qu’avant. Tout autant estiment que la tolérance et la confiance mutuelles ont diminué. Pour de nombreux évènements sociaux, la sphère numérique n’est pas considérée comme une alternative valable, conclut M. Zbinden.

Les chercheurs observent une forte polarisation de la société en lien avec les mesures prises par les autorités. Durant cette pandémie, les gens se sont répartis en deux camps et le ton monte, spécialement sur les réseaux sociaux.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.