Le mot de la fin: dense

Le mot de la fin: dense

Définition: Qui contient beaucoup de matière par rapport à l’espace occupé.

Dans un pays que l’on peut traverser de bout en bout en seulement quatre heures de train, le dicton selon lequel «le monde est petit» tend à être perçu comme une évidence. Une impression exacerbée par la juxtaposition, dans la presse nationale et même régionale, de récits tirés des quatre coins de notre contrée, voire du monde entier. Or la vie des bourgades alentours est tout aussi passionnante que celle de la capitale olympique, de la cité de Calvin ou de nos voisins d’outre-Sarine, pour autant qu’on prenne le temps de s’y intéresser.

Il y a deux mois, je n’avais jamais entendu parler du projet de centre aquatique au Parc des Sports. Ce n’est qu’en faisant mes premiers pas dans la rédaction de votre journal préféré que j’ai découvert cette histoire au long cours (certains diraient interminable) et à l’issue indécise, avec des retournements de situation imprévisibles, des personnages hauts en couleur et un final en apothéose. Voilà un scénario qui n’a rien à envier aux thrillers politiques télévisés américains les plus haletants. Et tout ceci se déroulait à quelques kilomètres du village où j’ai grandi!

Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. En quelques semaines et sans jamais sortir du district, j’ai rencontré des personnalités engagées corps et âme pour leur commune, leur club, leur entreprise ou les causes chères à leur cœur. Mais aussi des parcours de vie rocambolesques, des esprits débrouillards et des mains travailleuses, des yeux rêveurs, des sourires malicieux, et des jeunes sportifs dont l’ambition n’a d’égale que la motivation et la rigueur d’entraînement.

Le monde n’est pas si petit. Au contraire, il regorge d’histoires à raconter. Qui va s’en charger? Au-delà des nombreux enseignements et souvenirs que j’ai accumulés, je prends aujourd’hui congé de mes chers collègues avec une conviction qui était déjà mienne, mais qui s’est vue renforcée par mon humble expérience: malgré les nombreuses difficultés économiques et structurelles auxquelles les médias font face dans leur globalité, la presse locale a encore un rôle précieux à jouer.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.