Le moment de sortir le plan B

Le moment de sortir le plan B

Notre rédacteur en chef Cédric Jotterand souhaite la réouverture des terrains de sports et des lieux où l'on peut "enseigner" des loisirs, même encadrés.

Cette semaine, notre rédacteur en chef Cédric Jotterand s’étonne des mesures prononcées à chaque intervention du Conseil fédéral et de l’absence total de plan pour relancer les activités de loisirs dans le respect des impératifs sanitaires.

Qu’on se comprenne bien, ce qui suit n’est pas une critique en règle du Conseil fédéral, surtout venant de la part d’un épidémiologiste de pacotille.

Je me pose toutefois la question de l’étendue des dégâts et du scénario qui se répète au fil des semaines, sans aucune mesure de relance ni projet pour aller de l’avant. On allonge les délais et les aides promises, mais que fait-on pour demain?

Plutôt que de fermer les salles de sport, ouvrons-les! Remontons le rideau des théâtres et rappelons les élèves de l’école de musique derrière leurs trompettes! Avec les mesures sanitaires élémentaires, du gel, des plexiglas: tout ce que vous voulez, mais avec un cap.

Remontons le rideau des théâtres et rappelons les élèves de l’école de musique derrière leurs trompettes!

Je tente cet exemple: la Suisse compte des milliers de bénévoles pour entraîner les juniors, donner des cours de gym ou de tambour. Plutôt que de cantonner ces gens à la maison sous l’égide des RHT (avec une perte de salaire au passage), profitons de cet argent pour les (r)envoyer sur les terrains ou à la salle de répétition pour s’occuper de la jeunesse – qui ne s’arrête pas à dix-huit ans – plutôt que tous ne restent scotchés devant la TV!

Au lieu de cela, le canton adresse des factures aux clubs pour qu’ils paient la désinfection de vestiaires pourtant fermés (!) alors qu’il faudrait surtout les encourager à innover!
Via un vaste plan qu’on devrait au moins essayer, ne serait-ce qu’au prétexte d’une urgente promotion de la santé!

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.