Le contrat de confiance

Le contrat de confiance

Comme à un convalescent qui vient de subir un pépin de santé, vous êtes nombreux à nous demander comment ce journal se porte depuis le tsunami de la mi-mars dont on ignore l’étendue de la vague.

Nous sommes très touchés par ces marques d’affection, parfois même un peu gênés quand on pense à certains de nos proches et de nos annonceurs dont l’activité a été stoppée nette alors que nous avons le privilège d’honorer ce rendez-vous.
Pour être franc et puisque vous nous interpellez, la situation est grave, mais pas désespérée. Certes, il va falloir se battre ces prochains mois, mais nous en avons l’énergie pour une bonne raison: vous!

Pas les 38 000 foyers qui reçoivent ce tous ménages, mais vous nos 6000 abonnés qui par ce contrat de confiance faites le choix de «posséder» un journal local en tant qu’acteur indispensable de la vie régionale. Car il n’est pas question de soutien, mais de déterminer si l’information de proximité – faite ici par des gens d’ici – ne mérite pas qu’on lui accorde un peu d’attention. La même que beaucoup nous réclament sans cesse pour évoquer leur géniale initiative, leur manifestation, le talent du fils ou leur dernier livre. Sans jamais que l’idée d’y contribuer comme abonné ne les effleure alors qu’il est vraiment l’heure…

Cédric Jotterand

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.