Je fais des listes – journaldemorges Je fais des listes

Je fais des listes

Je fais des listes

La liste des courses ou «liste des commi», la liste des choses à faire au bureau sur laquelle d’une semaine à l’autre je remets souvent les mêmes dossiers…

…la liste des choses les plus agaçantes de la vie courante (perdre ses chaussettes dans ses chaussures, manger une mandarine qui a des pépins), la liste des envies à réaliser fois dans une vie – cette fameuse «bucket list» qu’on nous conseille de faire après trente ans pour atténuer le sentiment de vieillir, la liste des anniversaires à noter dans le calendrier papier chaque année et chaque année tu les oublies parce qu’en fin de compte tu ne lis plus que ton agenda électronique, la liste des pires chanteurs de la Chanson Française de tous les temps (Dany Brillant et Etienne Daho en tête), la liste de petits travaux à faire à la ferme pour quand on aura le temps – liste que tu ne débuteras jamais en fait parce que le temps file toute l’année, la liste de ce qu’il ne faut pas oublier de mettre dans la valise pour les vacances et les adresses pour les cartes postales, la liste des cadeaux de Noël (il n’est jamais trop tôt pour commencer), la liste des resto à faire avec la Bande avant la fin de l’année, la liste des sujets anodins pour un billet dans le Journal de Morges, et quelques autres listes.

Ce n’est clairement pas une activité essentielle. (Bon pendant la pandémie, le gouvernement français avait dit ça aussi du monde de la culture, et pourtant …) Mais je fais des listes pour que les choses soient claires et répertoriées. Je me rends compte que cela sonne un peu maniaque façon Bree Van de Kamp de Desperate Housewives, maintenant que je me relis. Cela dit ça permet de libérer de l’espace dans l’esprit; les infos étant listées je peux toujours les sortir de ma tête et y revenir plus tard au besoin, sans les avoir perdues. Vous ne faites pas de listes vous? Sur la pile de mon § il y a les bulletins électoraux. Donc je ne suis en tout cas pas la seule qui fait des listes…

Entre l’accalmie de la pandémie proclamée par les autorités suisses et l’invasion russe en Ukraine (encore en cours au moment où j’écris et sans garantie de la tournure de ces évènements déjà tragiques), il ne s’est passé que quelques jours. Suffisamment pour lire sur une caissette à journaux: « Les Suisses n’ont jamais été si optimistes … ça n’aura pas duré longtemps!

Pour éviter un nouveau sentiment d’accablement quid de faire la liste des choses qui font sourire et donne du baume au coeur? Dans un ordre non défini: le film Le sens de la fête avec Jean-Pierre Bacri, l’odeur des pâtisseries qui sortent du four, écouter mon neveu de 4 ans raconter sa petite descente en luge comme si c’était l’aventure de toute une vie, se rendre compte que les jours s’agrandissent, tomber sur une photo d’amis vieille de 15 ans, s’appuyer contre le dossier de sa chaise regarder autour de soi et se rendre compte de la chance qu’on a de prendre cet apéro sereinement avec les gens qu’on apprécie. Voilà entre autres ce que je mettrais sur la liste des choses qui font du bien l’air de rien. Et vous?

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.