Vaud ferme à son tour les restaurants

Vaud ferme à son tour les restaurants

Comme en mars, les restaurants et cafés vont fermer leurs portes. Photo: François Moesching

Les cinémas, fitness et théâtres ferment également. Rassemblements limités à cinq personnes.

« Nous nous tenons devant vous avec gravité », c’est ainsi que la présidente du Conseil d’Etat Nuria Gorrite a commencé son discours. Face à la progression fulgurante de l’épidémie et l’augmentation du nombre de patients dans les hôpitaux et en particulier aux soins intensifs, il est nécessaire de « diminuer drastiquement les contacts et les interactions », a-t-elle indiqué.

L’état de nécessité est prononcé. Réunions publiques et privées autorisées jusqu’à cinq personnes, fermeture des bars, restaurants, musées, cinémas, fitness ou théâtre font partie des mesures prises. Le télétravail doit être généralisé partout où c’est possible. Les écoles, crèches et commerces restent quant à eux ouverts. « Ces mesures sont valables à partir de mercredi 17h et jusqu’au 30 novembre. Le but est de pouvoir rouvrir en partie pour les Fêtes de Noël », a déclaré la présidente.

Les mesures dans le détail

1.

Manifestations

Les manifestations privées et publiques sont interdites au-delà de cinq personnes, sauf si la cellule familiale est plus importante ; les funérailles peuvent se tenir dans la stricte intimité des familles.
2.

Politique locale

Moyennant le respect des distances, le port du masque et un plan de protection, les législatifs cantonal et communaux peuvent continuer à fonctionner. Les opérations nécessaires au déroulement des scrutins populaires peuvent avoir lieu.
3.

Culture et divertissement

Les lieux suivants sont fermés: musées, cinémas, salles de concert et de théâtre,casinos, salles de jeux, établissements de loisirs, centres de sport et de bien-être(fitness, etc.). Les lieux d’étude (salles de lecture, bibliothèques) restent ouverts. Les night-clubs et discothèques restent fermés. Concernant le sport amateur, la pratique individuelle est autorisée, contrairement aux sports de contact, au sport en groupe dans des lieux intérieurs et aux compétitions. Les enfants de moins de 16 ans peuvent pratiquer le sport normalement, en salle ou en extérieur, à l’exception des compétitions. Entre 12 et 16 ans, ils doivent porter le masque en salle.
4.

Restaurants / Lieux sociaux

Les cafés restaurants, bars, salons de jeux ou cafés bars sont fermés. Les cantines des entreprises, des lieux de formation et du secteur pré- et parascolaire peuvent continuer de fonctionner. Les prestations de restauration au bénéfice des clients peuvent être délivrées dans les hôtels.
5.

Le masque

Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos, les lieux de travail intérieurs, les véhicules à partir de deux occupants (sauf personnes du même ménage) ,les zones de forte affluence, définies par les communes.

Télétravail et milieu professionnel

Le télétravail est imposé partout où cela est possible, dans les administrations publiques comme dans les entreprises privées. Les réunions professionnelles sont autorisées jusqu’à 30 personnes sauf exception, moyennant le port du masque et le respect des distances.

Mesures d’aide et d’accompagnement pour les secteurs touchés

L’ampleur de cette crise et des effets collatéraux qu’elle génère sur la population et toute la vie de notre canton est sans précédent. La nature des difficultés rencontrées fait qu’on ne peut isoler ou opposer un secteur à un autre. Pour protéger la population, la lutte contre le virus impose un catalogue de mesures interdépendantes, qui comprenne à la fois un volet sanitaire et un indispensable soutien aux secteurs économiques touchés. Ce soutien, qui concerne bien évidemment la Confédération, fera comme annoncé l’objet d’une communication du Conseil d’Etat jeudi 5 novembre, après concertation auprès des partenaires économiques et sociaux.

Solidarité et responsabilité de toutes et tous

Face à cette situation urgente et impérative, le gouvernement vaudois en appelle une nouvelle fois et solennellement, à la nécessaire solidarité entre toutes les autorités cantonales, tous les acteurs de la vie et des activités sociales, sanitaires, économiques

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.