Entre Suisse et France, vue sur le Léman

Entre Suisse et France, vue sur le Léman

Pour rejoindre le lac de Taney, de nombreux itinéraires sont possibles. Celui qui part de France voisine (Novel) propose une étape avec une vue panoramique sur le Léman.

La balade du jour pourrait plutôt être qualifiée de randonnée. Car si le chemin le plus connu pour rejoindre le lac de Taney est de s’arrêter au parking du Flon (commune de Vouvry) et de monter un sentier pendant environ une heure, il y a un autre itinéraire possible qui nécessite un week-end de libre et de bonnes chaussures. L’effort en vaut néanmoins la chandelle; la vue sur le Léman tout au long de la marche est à couper le souffle et le dépaysement est assuré.

Départ de France

En avant donc pour la première étape: rejoindre le parking de la Planche à Novel, en France voisine. Pour ce faire, il suffit de sortir à Villeneuve et de rouler jusqu’à Saint-Gingolph. Une fois la douane passée, un chemin sur la gauche monte en direction du village de montagne. La route est sinueuse, mais offre déjà un aperçu de la balade: le panorama sur le Léman est impressionnant. Depuis Novel, il faut encore traverser la commune afin d’atteindre, quelques kilomètres plus haut, notre point de départ.

Au parking de la Planche (1200m), il est temps de s’équiper en conséquence. Les chaussures de marche et les bâtons sont vivement conseillés, surtout s’il a plu dernièrement. Casquette sur la tête et lunettes de soleil sur le nez, on s’élance en direction de la montagne verte et fleurie pour une marche d’environ quatre heures. Quelques mètres suffisent pour traverser la frontière et rejoindre le territoire helvétique. Et avant la montée, vous pouvez faire un crochet par l’alpage de l’Au de Morge, tenu par Jean-Daniel et Nathalie Reymond de Saint-Livres et se trouvant à quelques centaines de mètres du parking susmentionné. Il est temps ensuite d’entamer la première pente qui ralliera le col de la Croix (1755m). C’est la partie qui semble la plus difficile, car il n’y a que peu d’ombrage sur le chemin. Mais, petit à petit, la flore se transforme et de nombreuses petites fleurs roses et violettes ornent le sentier, ce qui rend le paysage plutôt idyllique et la montée plus légère.

Depuis le col de la Croix, le Léman commence à pointer le bout de son nez. Mais pour profiter au maximum de la vue et, pourquoi pas, s’octroyer une pause pour un pique-nique requinquant face au lac d’une couleur bleu ciel, une heure de marche est encore nécessaire afin de rallier le Pas de Lovenex (1850m). De ce point de vue s’ouvre un balcon sur le Léman et sur le lac de Lovenex, en pleine nature. Une fois le ventre rempli, l’aventure peut reprendre. Et du Pas de Lovenex jusqu’au lac Taney, l’effort est moindre par rapport à la première partie de la randonnée. Le sentier est en effet presque plat, voire légèrement en descente. Et là, au milieu de ce cadre bucolique, apparaît un petit alpage. Au loin, on entend les cloches des vaches qui paissent paisiblement.

Arrivée à Tanay

La descente sur le lac de Tanay est la deuxième surprise lacustre de la journée. Entre deux vallons, une tâche bleu foncé fait son apparition. Et en bas, à ses côtés, de nombreuses buvettes attendent les sportifs assoiffés. Sans oublier l’auberge qui nous hébergera pour la nuit, avant de repartir le lendemain pour faire le chemin inverse (2h30-3h, majoritairement de la descente). Bien entendu, il est tout à fait possible de faire la randonnée en sens inverse, depuis Taney en direction de Novel où les marcheurs pourront être accueillis au «Chemin du Léman». Avant de reprendre la route dès le petit matin.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.