Le pangolin et la chauve-souris

Le pangolin et  la chauve-souris

Raoul Cruchon chroniqueur Journal de Morges, août 2015, © Damian Malloth

À l’observation de ce printemps si lumineux, notre soudaine discrétion, voire notre absence, donne à la nature retrouvée un visage extraordinaire.

Vous avez pu revoir ce ciel silencieux qui n’en finit pas d’être bleu, ce lac qui scintille de mille reflets, les infinies déclinaisons vertes de nos arbres ressuscités, le blanc virginal des anémones qui tapissent nos haies, la beauté fragile des pâquerettes, le colza qui fleurit son or, le chant nuptial des oiseaux qui nidifient...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.