Galeries Vidéos Abonnez-vous

Cossonay

Une vraie révolution silencieuse

Jean-François Reymond 16.03.2017 17:10
Le Festival du Film Aventure et Environnement, organisé par l’Association des Amis du Cinéma de Cossonay, portait très bien son nom, dimanche 12 mars. Et surtout pour le premier film du matin, «Révolution silencieuse», dont le «héros» se nomme Cédric Chezeaux, un agriculteur du village de Juriens, au Pied du Jura, qui s’est totalement reconverti à la culture de céréales anciennes biologiques et qui n’a pas hésité à abandonner la production laitière. Ce film, très poignant, qui entre dans l’intimité de cette sympathique famille de six enfants, a aussi l’avantage d’être une production régionale. C’est en effet une réalisatrice d’Aubonne, Lila Ribi, qui s’est chargée de cette superbe mise en image. Mais elle a de qui tenir puisqu’elle est la nièce du réalisateur suisse Yves Yersin, à qui l’on doit l’inoubliable film «Les petites fugues» (1979), tourné sur sol vaudois, qui racontait les pérégrinations et les rêves d’un modeste employé de ferme arrivé à l’âge de la retraite.
Pas de retraite, par contre, pour Cédric Chezeaux, qui a opéré son solide «virage bio» dès 2005 déjà. La rencontre avec la réalisatrice s’est faite en 2012 et le tournage a été effectué en 2013, au moment où les vaches laitières ont quitté la ferme, dans une grande émotion pour la famille. Mais maintenant, avec quelques années de recul, d’expérience et de pratique, l’agriculteur est satisfait de sa reconversion et fait même des envieux dans la profession. Interview.
  
Cédric, qu’est-ce qui vous a fait passer à ce revirement certes courageux mais combien incertain?
  
Tout d’abord, il faut oser… Qui ne risque rien n’a rien! J’ai appris mon métier avec des méthodes conventionnelles qui ne correspondaient pas à ma philosophie. Pourquoi, en effet, faire ingérer des produits chimiques polluants à une terre qui a son rythme naturel, tout ça pour pouvoir produire plus et plus vite?! J’ai toujours trouvé cela absurde. J’ai donc décidé de passer au bio dès que j’ai repris la ferme. Et peut-être en avance par rapport à mes collègues qui m’ont pris davantage pour un original qu’un précurseur.
  
  
Qu’est-ce qui vous a séduit dans cette démarche du tout biologique?
  
Comme j’ai six enfants, j’ai surtout pensé à eux et à leur avenir. Que mangeront-ils quand ils auront mon âge? Mon épouse Christine et moi, nous leur avons appris à se soigner de façon naturelle, à manger sainement, à utiliser des méthodes écologiques. J’ai voulu devenir, pour eux, un acteur et un producteur de ces produits sains. J’ai toujours été passionné par les céréales anciennes et j’ai décidé d’en faire mon nouveau job, en mettant toutes mes espérances dans ce créneau. Et je pense que j’ai bien fait d’aller au bout de mes idées. J’ai eu la chance de faire des rencontres décisives et notamment celle d’un boulanger artisanal de L’Abergement qui recherchait justement ce genre de produits.
  
Après ce film, avez-vous la sensation d’être devenu une vedette médiatique?
  
Absolument pas… Même si cette démarche a fait effectivement déjà beaucoup parler de nous. Mais je suis un paysan qui reste les pieds sur terre. Et ma famille ne tient pas au vedettariat. Ce qu’il faut retenir de ce film, c’est surtout la qualité des produits artisanaux et régionaux issus de longue tradition, ainsi que la chance de pouvoir vivre de façon épanouie au rythme de la nature et dans les magnifiques paysages qui nous entourent.
  

L’actu en images

Journal de Morges
Spectacle de Hip Hop de Santo 2018
Samedi 2 décembre a eu lieu le dernier spectacle de Santo Di ...
Journal de Morges
Marché de Noël 2018 à Saint-Prex
Le 2 décembre, le bourg de Saint-Prex était en fête pour son ...
Journal de Morges
Marché de Noël au Château de Morges, 2018
Du 5-9 et 12-16 décembre 2018, le Marché de Noël vivait sa seconde ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

saint-prex
Une programmation variée est annoncée pour la première ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Suivant la volonté de l’organe délibérant, la ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Lonay
L’association Skilled Women Worldwild milite pour ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 47
ven 07.12.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
Un nouveau commandant au SIS Morget
Thierry Charrey prendra ses fonctions le 1er décembre en tant que commandant du SIS Morget.