Une réforme des cultes du dimanche

Une réforme des cultes du dimanche

«Tout diminue: le nombre de personnes qui viennent aux activités proposées, les moyens financiers à notre disposition et le nombre de ministres et de laïcs engagés dans notre mission.» Tel est le constat du Conseil synodal de l’Église Évangélique Réformée du Canton de Vaud. Et la Paroisse du pied du Jura ne fait pas figure d’exception. «Nos cultes ne correspondent plus actuellement à une bonne partie des attentes du public, estime Myriam Zürcher, présidente du Conseil paroissial. On a besoin de se renouveler.»Des réflexions ont donc commencé en ce sen...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.