Un gymnase provisoire verra le jour à Etoy

Un gymnase provisoire verra le jour à Etoy

L’ancienne école internationale va accueillir un gymnase provisoire d’une quinzaine de classes dès le mois d’août. Photo: VQH

L’ancienne école GEMS devrait accueillir entre dix et quinze classes pour faire face à un surplus d’élèves en raison du coronavirus.

Mais que faire de l’ancienne école internationale GEMS, ce monstre de verre en bordure d’autoroute tristement vide du côté d’Etoy? Cette question est sur toutes les lèvres depuis la fermeture du site l’an dernier, l’entreprise ayant quitté le navire du jour au lendemain avec des millions de loyers impayés.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.