Un clap de fin des plus artistiques

Un clap de fin des plus artistiques

Soyons honnêtes, depuis que le déménagement des caves Uvavins a eu lieu à Tolochenaz, le bâtiment de Morges, situé derrière la Migros, a perdu son âme. Mais c’était sans compter sur le talent de l’artiste de Denens Nicolas Bamert qui redonne vie à ce lieu historique qui appartient encore à Uvavins jusqu’au 16 avril et qui sera ensuite démoli.«Je cherchais un local lorsque j’ai appris que les anciennes caves Uvavins étaient désormais vides, explique l’artiste qui signe sous le nom d’Original. J’ai eu de la chance que les propriétaires aient cett...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.