Sept ans de prison requis contre la belle-fille du patron du XXe siècle

Sept ans de prison requis contre la belle-fille du patron du XXe siècle

Photo: Cella

La femme avait organisé, avec ses trois complices, un brigandage violent contre celui qui avait pris soin d’elle pour la sortir de la rue.

Une «culpabilité écrasante» et un «comportement répugnant»: la procureure Ximena Paola Manriquez a peint mercredi une accusée sans scrupules et sans repentir dans son réquisitoire. Cette femme de 30 ans avait organisé, avec trois hommes, un brigandage d’une violence inouïe contre son propre beau-père et la fille naturelle de ce dernier. Deux êtres qu’elle considérait pourtant comme sa famille.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.