Pesticides et médicaments dépassent les limites dans les rivières, dont le Boiron

Pesticides et médicaments dépassent les limites dans les rivières, dont le Boiron

Dans le Boiron, 23 dépassements de limite ont été enregistrés.

Petits ou grands, les cours d’eau suisses sont pollués à des niveaux non autorisés et dangereux pour les organismes aquatiques, indique une étude de la Confédération.

Les résidus de pesticides et de médicaments n’épargnent aucune rivière du Plateau suisse. Ces substances toxiques sont présentes dans des concentrations trop élevées par rapport à la loi, et ce dans toutes les stations de mesure du réseau de surveillance national. C’est ce que montrent les données du premier monitoring à long terme, uniforme et national des micropolluants dans les eaux de surface (NAWA), qui a débuté en 2018.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.