Etoy se positionne par rapport au chanvre légal

Etoy se positionne par rapport au chanvre légal

De plus en plus en vogue dans le pays, les fleurs de CBD dégagent une odeur nauséabonde. Photo: Keystone

Alors qu’une nouvelle plantation de CBD inquiète certains habitants, la Municipalité a émis une directive afin d’éviter, dans le futur, les nuisances olfactives provoquées par la floraison des plantes.

«Nous n’avons absolument rien contre le chanvre - qui est une plante millénaire et a prouvé ses effets thérapeutiques - ni les agriculteurs qui le cultivent, assure d’entrée le syndic d’Etoy José Manuel Fernandez. La problématique dans cette situation concerne la proximité des habitations et d’une école.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.