Conserver un lieu de mémoire

Conserver un lieu de mémoire

Image d'archives.

L’élu Steven Kubler souhaite la création d’un espace destiné aux monuments funéraires lors de la désaffectation d’une tombe.

«La désaffectation d’une tombe d’un proche peut générer des réactions variées: pour certains, il s’agit de la dernière phase du deuil, d’une page qui se tourne. Pour d’autres, cela réveille au contraire des sentiments douloureux, la perte du point de repère où l’on venait, même occasionnellement, se recueillir»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.