Un génie morgien entre dans l’histoire

Un génie morgien entre dans l’histoire

"Hong-Kong - Le docteur Yersin à l'entrée de sa paillote." avec légende manuscrite page extraite de « Mon voyage à Hong-Kong au sujet de la peste », Alexandre Yersin, 1894, Fonds Yersin.

Pour certains, il n’est qu’une rue de Morges ou un buste croisé dans les couloirs de l’hôpital. Pour d’autres, il est celui qui a découvert le bacille de la peste ou le sujet d’une exposition à la Fondation Bolle – on profite de la remercier pour le prêt de précieux documents dont nous nous sommes inspirés. Ce qui est sûr, c’est que la vie du Dr Alexandre Yersin ne peut se résumer en quelques lignes. Médecin, botaniste, navigateur, explorateur, éleveur, cartographe, ethnologue, espion, astronome, météorologue, microbiologiste, agronome…
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.