Le Funiculaire de Cossonay prépare sa mue

Le Funiculaire de Cossonay prépare sa mue

Photo d'illustration.

Avec 330 000 clients par année, le funiculaire de Cossonay-Penthalaz a atteint sa capacité maximale. Pour faire face à l’évolution de la demande, les Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC) entreprennent d’importants travaux.

Le funiculaire de Cossonay-Penthalaz se modernise. Après la transformation de la superstructure du tracé achevée en 2014, une 2e phase de rénovation est nécessaire pour augmenter sa capacité. En ligne de mire, l’augmentation de voyageurs prévisible liée à l’augmentation d’offre CFF, avec une cadence au ¼ heure en préparation entre Cossonay-Penthalaz et Lausanne.

Nouvelles cabines, nouvelles stations et augmentation de la vitesse de circulation. Ce développement permettra d’augmenter la capacité du funiculaire pour transporter confortablement 720 passagers par heure et par sens de circulation. Le redimensionnement des machines entraine une vitesse de circulation plus rapide et une amélioration de la cadence à 5 minutes (8 minutes aux heures de pointe actuellement). La transformation intègrera les améliorations capitales pour faciliter les accès conformément à la loi sur l’égalité des personnes handicapées (LHand). L’acoustique du funiculaire a également été étudiée et sera atténuée pour le confort des riverains.

Une étroite collaboration entre les communes de Cossonay, de Penthalaz et les MBC permettent de repenser les espaces des gares pour les aménager en plateformes modales et ainsi favoriser l’échange entre différents types de mobilité. Les aménagements prévoient notamment les accès pour les personnes à mobilité réduite et une amélioration de la signalétique. Chaque gare a ses spécificités. À Cossonay-Ville, on s’attachera à aménager 40 places pour les vélos (au lieu des 10 places actuelles), des places pour les scooters et un dépose-minute. À Penthalaz, c’est la charpente en bois du bâtiment, qui sera valorisée dans le projet final, et le flux depuis et vers la gare CFF qui lui fait face sera améliorée.

Un chantier d’une année

Étendus sur environ un an dès le 3 août 2020, les travaux débuteront par le démontage et la révision des éléments liés à la technique de remontée à câble. Suivront la démolition des bâtiments des stations actuelles, puis la construction de nouvelles stations; le remplacement des machines d’entrainement et enfin, la livraison de deux nouvelles cabines.

Le chantier implique un arrêt du funiculaire. Avant de pouvoir profiter de ces nouvelles conditions, les pendulaires changeront leurs habitudes jusqu’à l’été 2021 et emprunteront les bus navettes de remplacement qui assureront les trajets entre Cossonay-Ville et Penthalaz tous les quarts d’heure. Pour garantir le délai de réalisation, des moyens importants de génie civil seront déployés, les phases engendrant des nuisances sonores ont été minimisées dans leur durée et de nombreuses mesures seront mises en place pour limiter les nuisances du chantier.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.