Une marque pour reconnaître le pain suisse

Une marque pour reconnaître le pain suisse

Les consommateurs doivent pouvoir faire plus facilement le choix de pains d’origine locale. L’association Pain Suisse a lancé lundi une marque qui doit permettre une « transparence accrue » dans ce secteur.

La marque « Pain Suisse » concerne le pain, les petits pains, croissants et ballons, ainsi que les pains sandwiches, indique l’association dans un communiqué. Son utilisation est soumise à plusieurs conditions.

Au moins 80% des matières premières doit provenir de Suisse et leur niveau de qualité être au moins celui de Suisse Garantie. Cette exigence s’applique « jusqu’à la sortie du centre collecteur », où les céréales sont contrôlées, nettoyées et stockées. Cela permet d’assurer la traçabilité des céréales. Le traitement doit en outre se faire à 100% en Suisse, explique Pain Suisse.

La grande majorité des Suisses pensent que le pain vendu dans le commerce provient du pays. Ce n’est cependant pas toujours le cas, car les importations de produits de boulangerie et de pâtisserie ont fortement progressé ces dernières années, relève l’association.

Cette nouvelle marque s’ajoute aux efforts de transparence souhaités par les Chambres fédérales. Le Parlement avait approuvé en mars une motion qui veut obliger les boulangeries et autres commerces vendant du pain à déclarer le pays de provenance à un endroit visible pour les clients. Pour les produits transformés, tels que les sandwichs, il s’agirait de déclarer le pays de production du pain.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.