Un  «coup de balai» dans 40 communes vaudoises

Un  «coup de balai» dans 40 communes vaudoises

L'action vise à lutter contre les déchets sauvages. Photo: Unsplash/Claudio Schwarz

L’action « Coup de balai » se tiendra du 10 au 18 septembre prochains dans le canton de Vaud. Durant cette semaine de sensibilisation, la population et les écoles sont invitées à ramasser les déchets abandonnés dans les espaces publics, le long des routes et des cours d’eau ou encore en forêt. Plus de 40 communes vaudoises y participeront, avec le soutien de plusieurs associations et organisations.

Après une interruption en 2020 en raison de la situation sanitaire, l’action « Coup de balai » se déroulera du 10 au 18 septembre dans les cantons de Vaud et de Fribourg. Cette action vise à sensibiliser la population au respect de la propreté des espaces publics et naturels ainsi qu’aux coûts supportés par les collectivités publiques pour remédier à la thématique des déchets sauvages. La coopérative romande de sensibilisation à la gestion des déchets COSEDEC coordonne les actions en mettant à disposition des outils de communication et en organisant un concours. Le « Coup de balai » réunit habituellement entre 50 et 90 communes des deux cantons. Cette année, plus de 50 communes vaudoises ont organisé une opération sur leur territoire.

La région bien représentée

Plusieurs communes du district de Morges participent à l’action « Coup de balai », à savoir: Morges, Lully, Aubonne, Chavannes-le-Veryon, Dizy, Ferreyres et La Sarraz. Diverses activités sont proposées, et il convient de s’informer auprès du greffe municipal.

Toutes les communes participant à l’action «Coup de balai» sont répertoriées sur www.balai.ch.

Pour cette édition 2021, l’action bénéficie d’un large appui. L’Union des communes vaudoises (UCV) et l’Association de communes vaudoises (AdCV) ont ainsi invité directement leurs membres à y participer. Plusieurs associations ont également apporté leur appui, au rang desquelles l’Association pour la sauvegarde du Léman (ASL) et Summit Foundation.

Présence de BobMorlon

Comme lors de leur dernière édition en 2019, les organisateurs ont désigné un ambassadeur en la personne de Bob Morlon. Cet employé communal de Morlon (FR), en Gruyère, reconnaissable à sa casquette et ses lunettes orange, s’est fait connaître grâce à des vidéos humoristiques, dans lesquelles il sensibilise le grand public à la thématique des déchets sauvages.

Coûts et impacts environnementaux

En plus d’altérer la qualité de vie et de renforcer le sentiment d’insécurité, les déchets sauvages occasionnent de très importants coûts, souligne le canton dans son communiqué. « La facture qui lui est imputable a ainsi été estimée à quelque 200 millions de francs par année en Suisse, dont les trois quarts sont supportés par les communes. Ce phénomène constitue par ailleurs une source importante de dissémination du plastique dans les milieux naturels, que ce soit dans les sols, les lacs et les rivières. » Pour rappel, les déchets ont une durée de vie très longue dans l’environnement:

  • un mouchoir en papier : 3 mois ;
  • un mégot de cigarette : 2 ans ;
  • un chewing-gum : 5 ans ;
  • une bouteille en plastique : 450 ans ;
  • une bouteille en verre, 4000 ans ;
  • une pile électrique, 7500 ans

 

Pour les autorités, « un comportement responsable vis-à-vis de nos déchets et de notre consommation peut véritablement contribuer à des espaces publics et naturels plus propres et accueillants. »

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.