Les profondeurs du Léman plus chaudes que jamais

Les profondeurs du Léman plus chaudes que jamais

Un collaborateur de l’INRAE procède aux prélèvements au point où Le Léman est le plus profond. Photo: CIPEL

Des prélèvements sont effectués chaque mois dans le lac depuis plus de soixante ans. Les dernières données en date montrent que la température au fond de l’eau augmente.

La température dans le fond du Léman n’a jamais été aussi élevée. Du moins, pas depuis le début des relevés dont dispose la Commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL). Cet organisme transfrontalier est chargé de la surveillance de l’eau du lac par les cantons de Vaud, Valais et Genève, ainsi que les départements de l’Ain et de la Haute-Savoie.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.