Morges-sous-Rire annonce ses têtes d’affiches

Morges-sous-Rire annonce ses têtes d’affiches

Jérémy Ferrari, Bérengère Krief, Arnaud Tsamère, Nathalie Devantey et Verino, notamment, seront à l'affiche cette année.

Après une édition spéciale au bord du lac, le festival d’humour Morges-sous-rire reprend ses quartiers à Beausobre, à Morges, pour une 34e édition complètement « Wouf », qui se tiendra du 10 au 18 juin. À l’affiche : Verino, Bérengère Krief, Nathalie Devantay, Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamère, mais aussi Tony Saint Laurent, Cartman, le Cas Pucine.

Pour sa 34e édition, le festival Morges-sous-rire réinvestit le Théâtre de Beausobre dans une forme encore hybride. En attendant la fin des travaux, le festival nous dévoile une palette d’humoristes francophones et romands. D’autres noms viendront compléter le programme de l’événement d’humour vaudois. « Après deux années pas comme les autres, les festivaliers adeptes d’humour pourront profiter en 2022, à nouveau d’un programme varié, avec des spectacles en solo, des grands noms de l’humour, des jeunes pousses en passant par le fameux gala inédit », annonce Roxane Aybek, directrice du festival.

Varier les humours

Au Théâtre de Beausobre, quatre seul en scène sont déjà programmés! Pour commencer, la nouvelle salle fraichement rénovée accueillera, le lundi 13 juin, le traditionnel « Gala ». Spécialement mis sur pied pour les deux festivals partenaires, Morges-sous-rire et Maxi-Rires Festival, il réunira sur la même scène des habitués, des suisses et des humoristes de la nouvelle génération, pour servir une sélection de leurs meilleures vannes.

Après trois ans d’absence, Bérengère Krief est de retour sur scène dans « Amour ». Entre applications de rencontre, développement personnel et mariage avorté, la comédienne se confie sur sa vie amoureuse. Émotion et humour seront au rendez-vous, le mardi 14 juin. L’humoriste de la nouvelle génération, Verino, livrera dans son dernier one-man show « Focus », le mercredi 15 juin, une chronique fine sur les maux actuels de notre société.

De son côté, Nathalie Devanthay avec « Madame Helvetia », portera un nouveau regard sur notre chère Helvétie et ses petits travers, le jeudi 16 juin. Après l’anesthésie imposée par la pandémie, l’humoriste provocateur habitué du théâtre, renouera avec son public, le vendredi 17 juin. Dans son spectacle « Anesthésie générale », Jérémy Ferrari, s’attaque aujourd’hui après la guerre et la religion à la santé !

Quant à Arnaud Tsamère, il invitera son public à « deux mariages et un enterrement» le samedi 18 juin. L’humoriste retrace les quatre dernières années de sa vie. Un show qui pourrait se résumer à la question « comment faire rire quand on tombe lentement dans la dépression?».

Au CUBE

Fidèle à la vocation principale du festival, la nouvelle scène du CUBE, située dans le nouveau bâtiment du site, mettra en lumière la nouvelle génération. Dans une ambiance de café-théâtre, l’humoriste vedette des réseaux sociaux, Tony Saint-Laurent présentera « en live » son one-man show « Inclassable » avec la promesse d’un rire toutes les dix secondes.

Le lendemain, le samedi 11 juin, les spectateurs viendront voir Cartman, personnalité bien connue des plateaux télé, mais repartiront en ayant rencontré Nicolas Bonaventure. Dans son spectacle « One », ce chauve précoce s’aventure seul sur scène pour raconter son enfance mais aussi ses problèmes d’adulte.

Enfin, la jeune ventriloque Cas Pucine, gagnante de l’émission « La France a un incroyable talent », viendra pour la première fois à Morges, accompagnée de sa fidèle marionnette Eliott, pour son spectacle « Main mise ».

Le programme complet est à retrouver ici – la billetterie ouvrira le mercredi 1er décembre à9h00 sur le site internet du festival

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.