Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Ephéméride

Observons le ciel de mai 2020.
Les temps sont donnés pour Morges.

Le Soleil.

Le Soleil, «notre étoile», dans la constellation du zodiaque du Bélier, puis dès le 15 dans celle du Taureau, se lève le vendredi 1er mai  à 6 h 19 et se couche à 20 h 44.
Le vendredi 8, son lever est à 6 h 09 et son coucher à 20 h 53.
Le vendredi 15, son lever est à 5 h 59 et son coucher à 21 h 02.
Le vendredi 22, son lever est à 5 h 52 et son coucher à 21 h 10.
et le 29, dernier vendredi du mois, le Soleil se lève à 5 h 47 et se couche à 21h 17.
Du 1er au 31 mai 2020 les jours augmentent d’une heure 9 minutes!

La Lune.
Le jeudi 7: Pleine Lune à 12 h 45, lever à 21h02 coucher à 06h26
Le jeudi 14: Dernier quartier à 16h02, lever à 02h57, coucher à 12h28
Le vendredi 22: Nouvelle Lune à 19h39, lever à 05h56, coucher à 20h57
Le samedi 22: Premier Quartier à 05h30, lever à 13h22,  coucher à 02h43

Les planètes du système solaire.

Mercure, la planète la plus proche du Soleil dans la constellation du Bélier, puis dès le 10 dans celle du Taureau et enfin dès le 30 dans la constellation du Gémeaux, est en conjonction supérieure le 4 mai à 23h41, c’est à dire la Terre, le Soleil et la planète Mercure sont alignés. Elle devient observable dans les lueurs du couchant à partir du 15 du mois.

Vénus «l’étoile du Berger», dans la constellation du Taureau, est observable durant tout le mois dans les lueurs du crépuscule. Elle se couche de plus en plus tôt sur le Jura, vers 22 heures à fin mai.

Mars, «la planète rouge» dans la constellation du Capricorne, puis dès le 10 dans celle du Verseau, est observable avant le lever du Soleil au-dessus de l’horizon sud-est.

Jupiter, la géante gazeuse dans la constellation du Sagittaire est bien visible durant le mois en seconde partie de nuit.

Saturne, la belle planète aux anneaux dans la constellation du Capricorne, est aussi observable durant ce mois en seconde partie de nuit.

Événements remarquables en mai 2020.

Le samedi 2 mai vers 22 heures en direction du sud, la Lune gibbeuse de 10 jours se situe entre les étoiles Denebola et Régulus de la constellation du Lion.

La soirée publiques du  mardi 5 mai à l’Observatoire de Marcelin, Gymnase de Morges

est supprimée pour le moment.Consultez le site www.astrac.ch

Le mardi 5 au crépuscule en direction du sud-est, la Lune presque Pleine apparaît accompagnée de Spica (Épi) étoile principale de la constellation de la Vierge.

Le mercredi 6, la Lune est au périgée, distance minimale à la Terre de 359 653 km.

Dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7, c’est le maximum de l’essaim des Êta Aquarides, associées à la comète de Halley. La Pleine Lune gêne l’observation de ces étoiles filantes, seuls d’éventuels bolides peuvent être vus facilement.

Le samedi 9 à l’aube en direction du sud-ouest, la Lune gibbeuse surplombe Antarès, étoile principale de la constellation du Scorpion.

Le mardi 12 à l’aube en direction du sud-est, la Lune se lève dans la constellation du Sagittaire. A gauche de la Lune gibbeuse, les planètes Jupiter et Saturne la poursuivent dans sa course.

Le vendredi 15 toujours à l’aube, un dernier quartier de Lune est visible au-dessus de l’horizon sud-est dans la constellation du Verseau. La Lune est surplombée par la lumière orangée de la planète Mars, qui l’accompagne jusqu’au lever du Soleil.

Le lundi 18, la Lune est à l’apogée, distance maximale à la Terre de 405 583 km.

Le vendredi 22 juste après le coucher du Soleil très bas sur l’horizon ouest, tentez de repérer la planète Mercure à gauche de la brillante Vénus.

Le dimanche 24 au crépuscule vers 21h30, admirez le fin croissant de Lune de 4 jours et la planète Vénus. Entre ces deux astres, tentez à nouveau de repérer la planète Mercure, et ceci à l’aide de jumelles.

Le mardi 26 vers 22 heures en direction de l’ouest, les étoiles Pollux et Castor de la constellation des Gémeaux sont bien visibles à l’œil nu sur la droite de la Lune âgée de 4 jours.

Le vendredi 29 bien après le coucher du Soleil,observez la Lune proche de Régulus, l’étoile principale de la constellation du Lion.

Le dimanche 31 mai à l’orée de l’aube, deux heures avant le lever du Soleil, la planète Mars brille magnifiquement au-dessus de l’horizon est-sud-est. Son éclat orangé vient de franchir la barre symbolique de la magnitude zéro.

Pour l'ASTRAC Morges, Michel Zambelli
Sources: les applications Cœlix, Redshift et le guide du Ciel de G. Cannat.
www.astrac.ch

 

Edition N° 20
ven 22.05.2020
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
"Les gens réagissent enfin"
Jeudi 7 mai, le directeur et rédacteur en chef Cédric Jotterand s'est exprimé en direct au 19h30 ...