«Nous ne sommes pas des voyants»

«Nous ne sommes pas des voyants»

Nuria Gorrite l’avoue sans détour: elle n’aurait jamais imaginé vivre un jour un tel scénario. (Di Nolfi/Keystone)

La présidente du Conseil d’État évoque la crise sanitaire et cette expérience hors norme qu’elle vit depuis neuf mois. Sans faire de promesses, elle nourrit l’espérance de retrouver un peu de chaleur humaine pour Noël.

Entre deux rendez-vous, Nuria Gorrite aère son bureau, bien consciente qu’en matière de gestes sanitaires, elle se doit d’être exemplaire. Masque sur le visage, l’ancienne syndique de Morges accepte d’évoquer cette pandémie qu’elle n’aurait jamais imaginé vivre un jour. Et encore moins en se retrouvant au pouvoir pour en assurer la gestion! «Je survis», avoue-t-elle en souriant. Interview.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.