Le football a repris entre espoirs et frustration

Le football a repris entre espoirs et frustration

Marco Le Rose a comme tous les joueurs d'Echichens essayé en vain de faire trembler les filets fribourgeois. © François Moesching

 Braquage « à la fribourgeoise » à Echichens

 

Samedi soir à domicile, les Échichanais n’ont pas réussi à briser le verrou défensif du CS Romontois (0-1). Malgré une dizaine de grosses occasions, les joueurs de Fabio De Almeida ne sont pas parvenus à tromper un portier fribourgeois en état de grâce.

 

Après avoir quitté le terrain du Grand Record et être rentrés à la maison, les attaquants du FC Echichens ont dû avoir de la peine à s’endormir. Une fois les yeux fermés, Xavier Tshiboko et ses coéquipiers ont probablement revu les parades du portier fribourgeois Varela Fernandes. Le gardien du CS Romontois a été l’un des principaux responsables de la défaite des joueurs de Fabio De Almeida. Face à une équipe fribourgeoise très repliée et décidée à défendre plus qu’à jouer, les Échichanais ont tout tenté mais n’ont pas réussi à marquer. Surpris sur un corner en début de match (6e), les bleu et blanc ont couru durant toute la partie pour revenir au score.

 

Même si on avait joué toute la nuit, on aurait pas réussi à marquer

 

«Nos adversaires ont eu deux corners en premier mi-temps et un tir en deuxième période. De notre côté, nous avons eu une dizaine de grosses occasions, dont cinq énormes dans les cinq derniers mètres adverses mais le ballon n’est jamais rentré. Même si on avait joué toute la nuit, on n’aurait pas réussi à marquer», analysait à chaud Fabio De Almeida. Hormis le manque de finition devant le but, le coach échichanais se montrait très satisfait de la performance globale de ses joueurs. «Il nous manque encore des automatismes en phase offensive. C’est normal étant donné le retard pris dans la préparation suite à la quarantaine de l’équipe et les nombreux changements qu’a connu notre attaque à l’entre-saison», expliquait calmement l’entraîneur d’Echichens à la fin du match, sans pour autant cacher sa frustration face à ce petit «hold-up» fribourgeois.

«A Morges, tu ne perds jamais qu'un match»

Au Parc des Sport, Forward-Morges a tenu tête à la relève servetienne pendant 95 minutes pour finalement concéder une courte défaite (1-2). Un résultat au goût amer pour les Morgiens qui ont également perdu David Jelic sur blessure.

 

Une heure après le coup de sifflet final, la colère et la frustration étaient encore palpables dans la voix de l’entraîneur morgien Damien Berger-Sabbatel. La cause de cet énervement: un penalty non-sifflé dans les arrêts de jeu de la rencontre qui aurait permis à son équipe d’arracher un point contre les M-21 de Servette. «L’arbitre siffle faute mais à l’extérieur de la surface de réparation alors que le contact a clairement lieu à l’intérieur des 16 mètres», pestait DBS après la partie car le coup-franc accordé n’a pas permis à Forward d’égaliser et de débuter la nouvelle saison avec un point.

 

Malheureusement à Morges, on ne perd jamais qu’un match.

 

A Morges, tout était pourtant réuni pour commencer la saison de la meilleure des manières. Le public était venu en nombre pour découvrir une équipe de Forward rajeunie avec la présence au coup d’envoi de David Jelic et Claudio Nobre, respectivement nés en 2002 et 2003. Les spectateurs ont assisté à une rencontre très plaisante qui a vu les Servettiens ouvrir la marque à la demi-heure de jeu. Juste après la pause, les grenats doublaient la mise (47e) avant que Derek Isabella ne redonne l’espoir aux siens moins de trois minutes plus tard. Au final, il s’en est fallu de peu pour que Forward n’arrache un point. «On a fait un super match contre une équipe qui va à coup sûr jouer la promotion, déclarait DBS après la partie. Malheureusement à Morges, on ne perd jamais qu’un match. Aujourd’hui, on a aussi perdu David Jelic sur blessure qui est un des joueurs importants de notre projet.»

Les chiffres du weekend en 2e ligue inter

0

Zéro, comme le nombre de point marqué par les trois équipes de deuxième ligue interrégionale du district lors de la reprise du championnat 2020/21.

2003

2003, comme l’année de naissance de Claudio Nobre, titulaire dans le onze de départ de Forward-Morges contre Servette M-21 samedi.

1

1, comme Derek Isabella (Forward-Morges), l’unique buteur de la première journée du championnat de deuxième ligue interrégionale.

Ce matin, je ne savais pas si on allait prendre 7 buts ou en mettre 3. Finalement, on a tenu tête à une des bonnes équipes du groupe.

A l’heure de l’analyse de son premier match officiel à la tête de Pied du Jura, Charly Cornut se trouvait rassuré par la solide prestation de ses joueurs.

3 questions à Nick Amougou

Le doublé de l'attaquant de Chêne-Aubonne, Nick Amougou, a permis la courte victoire de son équipe contre Terre-Sainte (2-1).
Le récit du match en trois questions.

Nick, comment s'est passé cette reprise du championnat?

C’était dur, très dur. Après 10 mois sans compétition, les deux équipes manquaient clairement de rythme. De plus, l’état de la pelouse n’a pas favorisé un beau football. L’herbe était haute et le terrain abimé par les matchs précédemment joués durant le weekend.

Dans ces conditions de jeu difficiles, comment avez-vous fait pour marquer un doublé ?

Le premier but est le fruit d’une superbe action collective. On relance le ballon depuis l’arrière, Sonny Kok et Achille Alanga réalisent un double une-deux à mi-terrain et je conclus l’action par un plat du pied dans les seize mètres. Le deuxième goal est un penalty que je provoque et que je transforme en deux temps.

Une victoire à l'arrachée mais une victoire quand même.

Exactement, on sait pertinemment que ce qui compte lors des trois premières journées du championnat c’est le résultat plus que la manière. Nous voilà bien lancés dans cette nouvelle saison. Avec ces trois points, on peut préparer un peu plus sereinement notre prochain match contre Montreux qui sera à coup sûr un gros morceau.

Le totomat express de 3e ligue

AF Luc-Football I - FC Lonay I 3 : 4

La troupe de Jordi Peracaula s’impose de justesse contre les Lausannois du Luc grâce à un doublé d’Anthony Gelsomino.

FC Crans I - FC Echandens I Renvoyé

Un cas de coronavirus à Echandens a repoussé la rencontre contre Crans.

FC Sainte-Croix/La Sagne I - FC Veyron-Venoge I 1 : 2

Veyron-Venoge commence sa saison par une victoire contre la redoutable équipe de Saint-Croix.

CS Chavannes Epenex I - FC Echichens II Renvoyé

Un cas de coronavirus à Chavannes a repoussé la rencontre de la deux d’Echichens.

Aubonne remporte le derby féminin du district

 

En troisième ligue de football féminin, Aubonne s’est imposé 4-2 contre Etoy dans le derby du district. Les joueuses d’Etienne Martin ont fait la différence en première période grâce à des réussites de Céline Reymond (17e), d’Ana Catarina Santos (21e) et de Leticia Silva (45e). Etoy emmené par une Estelle Monney des grands jours a réagi en deuxième période. Le doublé de la numéro 9 d’Etoy (64e et 67e) permettait à son équipe d’y croire jusqu’au bout. Dans les dernières minutes, Celia Margueron marquait le quatrième but d’Aubonne synonyme de victoire.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.