Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

FOOTBALL: Aubonne enfonce Pied du Jura, Saint-Prex et Echichens gagnent

JDM 29.09.2019 10:46
Nick Amougou a fait plier la muraille de Pied du Jura en fin de rencontre pour sceller le score du match. Photo: François Moesching

Aubonne est deuxième du championnat de deuxième ligue après avoir battu Pied du Jura, tout comme Saint-Prex qui a vécu un match compliqué mais victorieux contre Monthey. Echichens est de nouveau dans une spirale positive au contraire de Forward qui aurait pu faire trembler le leader Servette M-21.

1ère ligue féminine: Pied du Jura tient son premier point!
FC Pied du Jura féminin 0 - 0 FC Erlinsbach

Petit à petit l'oiseau fait son nid. Tel est le dicton que Pied du Jura féminin est en train de faire sien. De match en match, les filles des Planches proposent un jeu plus élaboré et ça a payé dimanche soir contre le deuxième du groupe, le FC Erlinsbach (0-0).

Une semaine après avoir surpris le monde du football en sortant une équipe de LNB au deuxième tour de Coupe de Suisse, PDJ a continué sur sa lancée pour, enfin, débloquer son compteur. Un match très équilibré qui a parfois manqué de mouvement offensif pour véritablement mettre en danger les joueuses suisses alémaniques. "Je l'avais dit. Quand on arrive à être presque au complet, nous sommes capables de mettre en danger n'importe quelle équipe et même de jouer le top 5", estime l'entraîneur des Planches, Benoit Marti.

Ce premier point doit donner confiance. "J'espère que la motivation qui s'était parfois un peu égarée est de retour car ça fait déjà une bonne partie du job. On est encore trop absents par période et ça peut nous coûter cher", avoue le technicien qui peut se féliciter d'avoir gagner la bataille à mi-terrain, mais pas offensivement. En effet, les jaune et bleue n'ont pas eu de grandes occasions, même si elles auraient pu obtenir un pénalty (main dans la surface), alors que leur adversaire du jour a eu, principalement, un coup franc dévié de manière phénoménale par la portière Déborah Mathey.

Le football féminin est à la fête sur les hauts du district vu que la seconde garniture féminine de PDJ est première de quatrième ligue. Un exemple dans le milieu.

2ème ligue inter: Saint-Prex se fait peur
FC Amical Saint-Prex I 1 - 0 FC Monthey
88' Shqiprim Morina

Saint-Prex a eu chaud mais a su profiter de ses émotions pour s'imposer 1-0 à quelques minutes de la fin de la rencontre et alors que les deux formations étaient réduites à 10.

Sous une pluie de cartons (8), Paulo Diogo et ses hommes continuent leur début de championnat presque parfait. Mais les joueurs d'En Marcy auraient pu se simplifier la tâche s'ils avaient su tirer profit de 50 minutes à 11 contre 10. Toujours très offensifs et pouvant compter sur les percées d'Alex Fernandes et Romain Dessarzin, les Saint-Preyards n'ont pas réussi à se mettre à l'abri. 

Mais le club de la région a fini par être récompensé de son travail à seulement deux minutes de la fin sur un coup franc magistral de Shqiprim Morina, à plus de trente mètres de la cage adverse. "C'est un soulagement et une fierté de marquer mon premier but sous les couleurs de Saint-Prex. Je le sentais bien et je me suis lancé", rigole le héros du jour.

Mercredi, les garçons de Paulo Diogo iront défier Veyrier avec l'objectif de ramener trois points à la maison. "Comme je le dis souvent à mes coéquipiers, ce qui est important au foot, c'est de faire des séries. À nous de faire le nécessaire pour y arriver", conclut le buteur, Shqiprim Morina.

Forward peut s'en mordre les doigts
FC Forward-Morges I 1 - 2 Servette FC M-21
23' Ryan Lucas
38' Kiowa Glodie Tamfutu
76' Wanis Bendimered

Bien en place, Forward avait toutes les cartes en main pour faire plier le leader servettien. Trop indécis devant le but adverse, les Morgiens ont finalement plié en fin de rencontre sur le score de 2-1.

Damien Berger Sabbatel avait fait tout juste sur le plan tactique pour devenir le premier à battre Servette M-21 cette saison. Positionné très bas sur le terrain, le groupe morgien a causé de gros problèmes au favori grenat qui s'est fait surprendre sur un coup franc à la 23e minute par Ryan Lucas. Très calmes, les rouge et blanc allaient même inscrire le 2-0, finalement annulé en raison d'un hors-jeu signalé pour quelques millimètres (on ne le saura jamais exactement!). Ce refus contestable se retournera contre Forward juste avant la pause, avec l'égalisation de Servette.

Sur un rythme attentiste, Forward allait reprendre le jeu sans avoir de grosses frayeurs à se faire, stoppant net les accélérations venues des côtés, dont celles d'un certain Steven Lang, de coutume habitué aux terrains de Super League. Plus entreprenant, Forward allait toucher les montants sur balle arrêtée, mais surtout manquer le but "quasi" vide moins de quinze minutes avant le terme de la partie. Ce manque de lucidité a permis à Servette de partir en contre et d'inscrire le but décisif sur une action de jeu que les Morgiens ont vainement contesté. "On peut s'en vouloir, c'est sûr. Mais honnêtement l'arbitre ne peut pas laisser passer une faute comme sur la dernière séquence de jeu, qui amène le goal", déplorait le coach morgien.

La suite du programme pour Forward, c'est la semaine prochaine contre Signal FC Bernex-Confignon. "Le point positif est qu'on prouve une nouvelle fois qu'on peut battre chaque équipe. Mais maintenant, c'est le moment de régler les petits détails qui nous font du tort", analyse le portier du Parc des Sports, Mickael Castejon.

Echichens l'emporte sans y mettre la manière
FC Colombier 1 - 3 FC Echichens
50' Marvin Kalamba
8' Alejandro Cuba
12' Alejandro Cuba
37' Shpresim Fazlija

Ce samedi, la une du FC Echichens se déplaçait chez l’actuelle lanterne rouge du groupe 2 de deuxième ligue inter, le FC Colombier. Le club du district est sorti logiquement vainqueur (1-3) grâce, notamment, à un doublé de Alejandro Cuba, très tôt dans la partie.

 

Le coach Fabio de Almeida n’est toutefois pas vraiment satisfait de la performance de son équipe, surtout en 2e mi-temps «Nous sommes bien rentrés dans le match en y mettant du rythme. On s’est créé beaucoup d’occasions, avec trop de déchets dans le dernier geste». commente-t-il. Au retour du thé, les choses se sont passablement gâtées. Un goal encaissé très rapidement en début de seconde période et une baisse de régime notoire des joueurs aurait pu coûter cher aux pensionnaires du Grand Record. «Cette 2e mi-temps n’était vraiment pas bonne. J’ai profité de faire tourner l’effectif mais ça ne doit pas être un motif d'excuse. Nous avons ralenti notre jeu et nous nous sommes mis au niveau de notre adversaire du jour». 

 

L’équipe bleue et blanche ramène les 3 points à la maison, mais pour Fabio de Almeida, ce match résonne comme une défaite. «J’ai ce sentiment partagé, comme après un match perdu. Je suis un grand amateur du jeu propre et léché, donc je ne peux pas me satisfaire de ce match. Nous n’avons pas su donner des émotions à notre public.»

 

Le FCE va devoir se remettre tout de suite au travail afin de préparer la venue de la Tour, qui se trouve dans une situation comptable similaire, samedi prochain. «J’ai la chance d’avoir un groupe très intelligent. Ils se remettent toujours en question et savent qu’ils devront proposer un autre niveau si l’on veut glaner les 3 points», conclut le technicien qui n'a pas perdu de temps pour analyser la partie du jour, se levant aux aurores pour se refaire le film du match.

Car oui, le foot peut aussi créer des insomnies.

2ème ligue: Le derby de deuxième ligue revient au Chêne
FC Pied du Jura I 1 - 3 FC Chêne Aubonne I
Grand Angle:

Fraichement séparé de son coach Patrick Müller en fin de semaine (il était toutefois présent au match), Pied du Jura avait la lourde de tâche de recevoir Aubonne et Giovanni Vavassori, ancien entraîneur de PDJ, dimanche après-midi. Malgré une confrontation relativement serrée, le Chêne est sorti vainqueur de ce derby sur le score de 3-1.

En huit matchs officiels cette saison, Coupe comprise, les Aubonnois sont toujours invaincus. Sur le terrain des Planches, les rouge et or ont ouvert la marque en première période, alors que Pied du Jura avait eu l'opportunité de revenir aux vestiaires sur un score de parité. Un coup franc bien botté par Miguel Cabaco allait donner deux longueurs d'avance aux joueurs du Chêne, semblant tuer le match. 

Sous un air nouveau, avec le départ précipité de Patrick Müller, la très jeune équipe de PDJ (9 joueurs de moins de 21 ans!) sous les ordres de Julien Mottier et Pierre Alain Girard allait s'offrir un petit succès en inscrivant son premier but de la saison, quelques minute seulement après le 2-0, par Steven Bangerter. Une envie de chercher un résultat s'est faite ressentir chez les jaune et bleu qui allaient tenter de pousser jusqu'au bout, en vain. Et dans ce cas, comme souvent, la tendance s'est inversée et il n'a pas fallu donner sa chance deux fois à Nick Amougou qui s'est offert un but digne de son talent pour clôturer la partie.

À l'image de cette dernière réussite, on peut se dire que c'est peut-être ce genre d'initiatives prises par un ou des meneurs qui pourraient redonner confiance au néo-promu.

Le tacticien du Chêne, Giovanni Vavassori était content du résultat, moins de la manière. "L'essentiel est là, mais on ne peut pas dire ça chaque fois. Il faut qu'on arrive à poser notre jeu car on ne peut pas compter toujours sur un ou deux exploits individuels. L'équipe me semble vraiment bien mais il faut que l'ambiance soit meilleure pour que nous affichions un vrai état d'esprit." En effet, la défense aubonnoise s'est quelque peu "pris le chou" en fin de match alors qu'il n'y en avait pas besoin, au vu du résultat. Quelle tension pour... rien à 3-1.

Dimanche prochain, contre Gland, les rouge et or essaieront de conserver leur place de dauphin, ou même plus, si le leader Vevey United commettait un faux pas. Quand à Pied du Jura, beaucoup plus agressif, cela fait toujours aucun point, même si l'équipe - une scène quasi unique dans le foot actuel - est sortie sous les applaudissements nourris de ses supporters. 

3ème ligue: Saint-Sulpice tient le cap
FC Saint-Sulpice I 5 - 3 FC Echichens II
3ème ligue, le bilan:

Le trou est en train de se creuser en troisième ligue. Saint-Sulpice et Prangins affichent respectivement 15 et 13 points, contre seulement 7 pour le troisième qui est Echichens II.

Ce week-end, la deuxième garniture echichanaise n'a pas réussi à enchaîner la bonne dynamique du moment. Il faut dire qu'en face, le leader lémanique, Saint-Sulpice était un gros morceau. Cinq matchs et cinq victoires, voici un bilan qui ne contient pas la moindre fausse note. 

Un peu plus tard, l'Amical Saint-Prex 2 a poursuivi sa marche en avant en récoltant un "bon" 1-1 devant Crans. Un quatrième résultat positif de suite pour les joueurs d'En Marcy qui n'ont plus perdu depuis le 15 septembre. Prochain match vendredi contre le LUC. Ce dernier a d'ailleurs battu 2-1 le FC Echandens ce week-end. Un résultat décevant pour Philippe Ehrensperger et ses hommes qui ne possèdent que quatre points. L'objectif sera d'augmenter le compteur dans sept jours contre Saint-Sulpice, mais autant dire que ça ne sera pas une mince affaire.

Lonay ne décolle toujours pas! Encore une fois les footballeurs d'En Faclay ont été tenus en échec 2-2 contre Genolier-Begnins. Un début de championnat sûrement décevant aux yeux du stratège Jordi Peracaula qui va devoir sortir son artillerie lourde pour essayer de revenir sur les places de finalistes, déjà lointaines de huit points.

Groupe 4:

Veyron-Venoge poursuit son bon début de championnat. Ce week-end, le club des deux rivières a fait 2-2 contre son "voisin" de La Sarraz-Eclépens. Un résultat intéressant pour les garçons de La Chaux qui se classent cinquièmes. Prochain match dimanche, mais aussi prochain défi car ce sera contre Orbe, actuel leader du groupe.

Edition N° 39
ven 11.10.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Saint-Saphorin
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. Trentième ...