Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Vullierens

Vite cuisinée, l’asperge est un régal au printemps

Julien Lambert 29.04.2018 16:04

Les amateurs d’asperges ont le sourire. Les fortes chaleurs de la semaine dernière ont permis à ce légume printanier de pointer le bout de leur nez. «Il y a quelques semaines, on pensait que la saison débuterait avec du retard», reconnaît Luc Bourgeois dont le domaine familial cultive l’asperge verte depuis 1980. Mais les températures estivales enregistrées depuis la mi-avril ont changé la donne. «Finalement, nous sommes dans la moyenne. Avec de telles chaleurs, ce légume pousse de 10 à 15 centimètres par jour. On peut presque la voir grandir en direct!»

Autant dire que la famille Bourgeois surveille ses quelque trois hectares de plantation comme le lait sur le feu. «On récolte les asperges quand elles font une vingtaine de centimètres, précise Sylviane Bourgeois. Si elles deviennent trop grandes, leur tête s’ouvre. C’est un produit qui n’attend pas.» 

Il faut donc être attentif aux aléas du ciel et adapter les effectifs pour le lendemain en conséquence. «En pleine récolte, nous sommes une dizaine chaque matin sur le terrain, reprend Luc Bourgeois. C’est un travail très pénible puisqu’il faut couper les asperges une à une au couteau. On est en permanence courbé en deux.» L’équipe s’active donc dès le lever du soleil pour s’arrêter en milieu de matinée.

Une fois la cueillette au champ terminée, des petites mains s’activent pour trier, laver et botteler les asperges. «Ça demande beaucoup de manutentions. Du coup, ce n’est pas le légume le plus rémunérateur», avoue Luc Bourgeois pour expliquer également le fait que peu d’agriculteurs se lancent dans cette production. «On s’en sort surtout sur la quantité.»

La récolte de Vullierens est vendue directement à la ferme (du lundi au samedi), auprès des restaurateurs de la région, mais également dans les grandes surfaces de la région en circuit court, soit sans intermédiaire. 

Durant 6 à 10 ans

À la différence de bon nombre d’autres légumes, l’asperge a la particularité d’être une plante qui dure plusieurs années. Il faut donc bloquer un terrain sur du long terme. La première récolte – qui n’est en fait qu’une demi-récolte – n’intervient qu’au bout de la troisième année. «Ensuite, nous pouvons cueillir durant six à dix ans, explique Luc Bourgeois. C’est pourquoi nous avons toujours deux parcelles: une en fin de culture, et une en début.»

La récolte ne dure quant à elle que six semaines, pour s’achever en règle générale au début du mois de juin. «Ensuite, nous laissons pousser les asperges jusqu’en novembre, explique l’agriculteur. Elles atteignent alors une taille de deux mètres. Puis nous hachons le tout. Plus le feuillage est beau durant l’été, meilleure sera la production l’année suivante.»

La saison est donc courte et le couple en profite pleinement. «Nous mangeons des asperges pratiquement chaque jour et à toutes les sauces», sourit Sylviane Bourgeois. Et de conseiller: «Une fois coupé, le légume se déshydrate. Il doit donc être conservé dans l’humidité. Mais le mieux, c’est de consommer les asperges fraîches!»

L’actu en images

Journal de Morges
Réception des nouveaux habitants 2019
La commune de Saint-Prex a accueilli ses nouveaux habitants et ...
Journal de Morges
Spectacle des Mouettes 2019
La société Les Mouettes est allée naviguer le 9 novembre dans le ...
Journal de Morges
Compagnie 1112 - Novembre 2019
Avec Montréal, Montréal, Jenny Humbert décortique l’art du ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
La 11e édition du Festival international d’orgue a ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Vufflens-le-chât.
Si à l’est de la rivière, les élèves sont toujours plus ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Football
Ancien gardien du Lausanne-Sports et du FC Bâle, Eric ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 44
ven 15.11.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Vullierens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...