BMX

Vincent Claessens, vice-champion du monde déçu

Gilbert Hermann 04.08.2017 11:08
Eloïse Donzallaz entourée de Zoé et Vincent Claessens.

N’importe quel compétiteur engagé dans une compétition mondiale signerait les yeux fermés la promesse d’une médaille d’argent. Pas Vincent Claessens qui visait le titre dans la catégorie cruisers 50 ans et plus. Catégorie dans laquelle il était l’un des benjamins puisque né en 1967. S’y retrouvait une soixantaine de pilotes, dont plusieurs anciens professionnels de la discipline.

«Les meilleurs viennent pour gagner!» confie le «père» du bicross suisse qui a 35 années de pratique dans les mollets. «J’ai pris cette course très au sérieux et me suis entraîné en conséquence à raison de dix heures par semaine (musculation et piste). Viser le titre mondial me donnait un but, m’incitait à m’entraîner, à devenir meilleur. Car on a toujours une marge de progression. Je pense d’ailleurs être meilleur cette année que je ne l’étais l’an passé. Aux Mondiaux, j’y allais pour la gagne: mais je ne vais tout de même pas me plaindre d’une 2e place!»

La frustration ressentie par Vincent Claessens, Éloïse Donzallaz la commente avec une sportive philosophie: «La 2e place, c’est la première place des perdants!»

Malgré la fracture

Fille de Vincent, Zoé Claessens a affronté une septantaine de concurrentes dans la catégorie des filles de 16 ans. Dès les qualifications et jusqu’à la finale, elle s’est immiscée dans le tiercé gagnant et termine «bronzée». Troisième place qui la satisfait: elle est moins exigeante que son géniteur. Cela se comprend, car elle a dû courir avec une attelle à une main suite à une fracture du métacarpe contractée quatre semaines auparavant. «Elle a couru avec un handicap qui était surtout mental: elle n’avait pas droit à la chute!» commente son père. Qui précise que c’est avec l’accord de la Faculté que Zoé s’est mise en piste.

À lire aussi: "PDJ", l'invité surprise?

La compétition s’est déroulée sur piste olympique «à l’américaine» avec une rampe de départ d’une hauteur de 8 mètres et une première ligne très sélective, avec deux grands sauts, sur laquelle la vélocité primait sur la technique. «Il fallait être très précis pour bénéficier des bosses qui permettent de prendre de la vitesse», commente Vincent. Piste que les Echichanais, comme beaucoup d’autres, ont dû «apprivoiser» en une dizaine de tours d’entraînement.

«Cette piste n’a pas avantagé Éloïse Donzallaz qui est une pilote très technique», explique Vincent Claessens qui parle de «super-résultat» en évoquant la 10e place qu’Éloïse a décrochée chez les juniors.

Si Vincent et Zoé ont concouru dans la catégorie «challenger», très largement ouverte, Éloïse, championne suisse junior en titre, était sélectionnée par Swisscycling. «J’éprouve un peu de frustration de ne pas être parvenue à me hisser en finale qui était mon objectif. Mais c’est un bon résultat. Troisième des qualifications et de mon quart de finale, j’ai raté d’une place ma qualification pour la finale dans laquelle une seule fille de mon âge (17 ans) était en lice. Toutes les autres avaient 18 ans et, par conséquent, une année d’expérience de plus à ce niveau de la compétition. »

Compétition qui, à Rock Hill, en Caroline du Sud, a vu la participation de 3000 pilotes, toutes catégories confondues, et qui a permis à la Suisse de remporter un titre mondial grâce au junior Cédric Butti, de Winterthur, déjà champion champion suisse et d’Europe. 

 

L’actu en images

Journal de Morges
Un arbre, un enfant
Le 30 septembre 2017, les enfants de la commune de Bussigny ...
Journal de Morges
Nouveaux habitants Echichens
Les nouveaux habitants et nouveaux citoyens echichanais ont été ...
Journal de Morges
Expo de Coss 2017
Comme chaque année, l'Expo de Coss fait la part belle aux artisans ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Cossonay
Charlot sera à l’honneur au cours de deux projections de ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
À 16 ans, Louis Droupy est l’un des nageurs les plus ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Apples
La visite du manège d’Apples est très prisée par les ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Après avoir battu Sion samedi dernier, Star Forward est ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Une offre 2018 étoffée, plusieurs gros projets en cours, ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Le quartier de la gare va progressivement changer de ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Echichens
Une adaptation d’un conte des frères Grimm a été ...
Morges
La Gym Morges est montée trois fois sur le podium lors ...
Morges
Il a repris de l’emblématique Keith Wynn la direction du ...
Morges
Les fils du président du Club nautique, Paul et César ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Quand ils font leur inventaire ludique, des enfants se ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Un postulat a été déposé par le groupe PSIG (Parti ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

En tête à tête
Morgienne et fière de l’être, Véronique ...
Edition N° 41
ven 20.10.2017
Edition de la semaine