Vers un dernier Noël solidaire

Marie Vanolli 27.12.2017 11:12

L’aventure commence en 2008 lorsqu’une équipe de bénévoles, touchée par la solitude que peuvent ressentir à l’approche des Fêtes ceux dont les proches sont aux abonnés absents, reprend le Noël de la Commission Suisses - Etrangers. Depuis, ils rassemblent chaque année près de 90 personnes venues chercher un peu de chaleur humaine. «Ce qui est beau, c’est cette solidarité qui s’est manifestée tout au long des éditions, confie Michèle Villard. Nous avons besoin d’être ensemble pour réussir, nous sommes une équipe de petites mains. Commerçants, bénévoles, anonymes, tout le monde aide depuis dix ans.»

Et pourtant, malgré les bons souvenirs, cette édition sera la dernière. En effet, l’équipe de «Pas seul à Noël» a décidé que l’événement n’aurait plus lieu en 2018. Ce ne sont pas les volontaires ni les participants qui manquent, mais l’organisatrice estime qu’il est temps pour elle de se retirer pour se consacrer à sa famille. «Cela demande énormément d’investissement et je crois que personne dans l’équipe ne se sent le courage de reprendre, précise Michèle Villard. Ce n’est cependant pas une surprise car j’ai toujours dit que je passerai la main après 10 éditions.» 

L’âme de ce beau rendez-vous espère toutefois que l’idée sera reprise, à Morges ou ailleurs, même si ce n’est pas nécessairement sous sa forme existante. À Nyon par exemple, la relève s’organise, tandis qu’à Gland, les «Bistrots du Coeur» accueillent déjà ceux qui le souhaitent pour un moment de partage. «L’humain est créatif, je suis persuadée qu’il y aura toujours des gens pour s’entraider.» Les participants entre eux pensent aussi à continuer l’aventure. Une des habituées a décidé, cette année, de prévoir un repas chez elle en compagnie de personnes rencontrées au Caveau.

«C’était vraiment une chouette expérience!» Cette décennie de veillées embellies par l’équipe des bénévoles aura permis de rappeler que Noël est la fête du partage, et que la solidarité n’est pas qu’un concept abstrait. En attendant le jour J, les volontaires s’affairent à préparer la soirée dans les moindres détails pour pouvoir accueillir les intéressés, qui sont attendus le 24 décembre dès 19h au caveau de Couvaloup. Apéritif, buffet, fondue chinoise et pâtisseries figureront au menu pour la somme de 10 francs. Et la musique et la générosité de l’équipe de «Pas seul à Noël» placent cette dernière veillée sous les meilleurs auspices.

L’actu en images

Journal de Morges
Coupe des Glaces 2018, Morges
Le 13 janvier 2018 avait lieu la troisième édition de la Coupe des ...
Journal de Morges
Concours de Tambours 2018, Chaniaz
Du 10 au 13 janvier 2018 avait lieu le concours de tambours des ...
Journal de Morges
Loto des Mouettes 2018, Morges
Dimanche 7 janvier 2018, les Mouettes organisaient leur ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Cossonay
Les filles du Pré-aux-Moines ont remporté leur première ...
Morges
Star Forward est à la lutte pour disputer les playoffs. ...
Aubonne
Du 29 décembre au 6 janvier, les passionnés de trains ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Les Eaux Minérales ont vu les meilleurs patineurs ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Inauguré le 25 janvier 1973, le Nouvel Hôpital a ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Chaniaz
Depuis mercredi, la jeunesse de Reverolle-Chaniaz ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Malgré les conditions dantesques de l’an dernier, le ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La mise à l’enquête du projet de quartier au nord-ouest ...
Les 6 et 7 janvier auront lieu les championnats suisses ...
Les Bulldogs ont réalisé une première partie de saison ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Entre ambitions de promotion et nécessité de relever la ...
Grâce aux bénévoles de «Pas seul à Noël», voilà ...
Pour les Fêtes de fin d’année, et pour le Journal de ...
Recherché par la justice salvadorienne, Enrique Rais est ...
Jamais dans l’histoire la région n’a compté autant de ...
Edition N° 01
ven 12.01.2018
Edition de la semaine