Colombier | Edward Demont
Une féconde vie associative
Hommage

« C'était un « fondu » de sport ! » Ces mots de Francis Félix, qui l'a côtoyé tant dans son village de Colombier qu'au sein de l'Association cycliste cantonale vaudoise (ACCV) suffiraient à résumer ce qu'était Edward Demont. Mais sa mort subite, le 17 avril, invite à développer le propos. Car Edward Demont mérite un hommage à hauteur de son engagement.

Né à Colombier il y a 74 ans de cela, Edward a défendu les couleurs du FC Étoile Tolochenaz avant d'être l'un des membres fondateurs, en 1968, du FC Colombier-Pampigny dont il fut le président.

La présidence, il l'avait précédemment assurée à la Société de jeunesse de Colombier. Ce qui lui avait valu de représenter le Giron du Pied du Jura au comité central de la Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes. Athlète talentueux, il s'est distingué à de nombreuses reprises lors des girons de la Fédé.

Puis il était passé de l'autre côté de la barrière : membre de la Commission de tir, il a été membre puis président, durant six ans, du jury de gymnastique. Son engagement lui avait valu d'être nommé membre d'honneur en 1980. Il était resté très proche de la Fédé et, lors de la Cantonale de Colombier, il avait collaboré à l'exploitation du caveau des anciens.

Tireur, Edward a été secrétaire de la Société de tir. Il était membre de l'abbaye de Vullierens.

C'est par son fils, Jonathan, l'un des meilleurs pilotes suisses de bicross, qu'Edward s'était trouvé impliqué dans le milieu cycliste. Il était membre depuis 2005 du comité central de l'ACCV, représentant du BMX, Il était impliqué dans le comité d'organisation du Tour du Pays de Vaud. En 2014, il avait organisé les Championnats romands sur route, à Echichens, aucun club vaudois n'ayant été en mesure de le faire. « C'est l'amour du sport qui me motive », avait-il confié à cette occasion.

Edward a été vice-président du Bicross-Club Echichens. « C'était une figure du club, affirme Vincent Claessens. Un gars qui ne se mettait pas en avant mais qui travaillait efficacement en coulisses. C'était un homme de réseau : il avait un carnet d'adresses incroyable. Si on avait besoin de quelque chose, il disait : « Je connais quelqu'un... » C'était l'homme à tout faire du club. Il était dans tous les coups ! »

« C'était un touche-à-tout », dit pour sa part Francis Félix en soulignant la grande perte que la mort d'Edward constitue pour le monde associatif.

A Colombier, Edward Demont a été l'initiateur d'une fête villageoise qui, en 1983, avait servi de prélude aux festivités du millénaire de 1987 dont il avait présidé le comité d'organisation. Edward aura été le dernier président du Conseil général : élu en 2000, il a œuvré jusqu'à la fusion.

L'évocation – non exhaustive – de ces activités porte à penser que le souvenir d'Edward restera longtemps dans la mémoire de ceux qui l'ont connu.

Gilbert Hermann   26.04.2018

Hommage

Nos chers disparus

Rodolphe Schelbert

Avec distinction, il a dirigé durant 18 ans l'Hôtel ...

Edward Demont

« C'était un « fondu » de sport ! » Ces mots de ...

Georges Morand

L'engagement de Georges Morand pour la collectivité a ...

André Cruchon

Quand, le 26 avril 1990,André Cruchon a pris une ...

Edition N° 20
ven 25.05.2018
Edition de la semaine