Galeries Vidéos Abonnez-vous
Saint-Prex | Rudolf Kubler
Un Appenzellois grand Monsieur
Hommage

Ancien directeur de la Verrerie, c'était un patron bienveillant, estimé de ses collaborateurs et de toute la population saint-preyarde.

«Je vous remercie de ce que vous avez apporté au canton de Vaud pendant les années durant lesquelles vous avez dirigé la Verrerie de Saint-Prex.» C'est en ce termes que Philippe Pidoux, qui en était alors le président, avait témoigné la reconnaissance du Gouvernement vaudois envers Rudolf Kubler qui, à fin 1991, avait fait valoir ses droits à la retraite. Il avait assumé la direction de l'entreprise phare de Saint-Prex durant plus de 14 ans. «Il a su nouer d'excellents contacts avec les habitants et les autorités de Saint-Prex, ce qui est, de nos jours, d'une grande importance pour une entreprise industrielle», indiquait pour sa part la direction de Vetropack.

«J'ai essayé de créer une ambiance familiale!» concédait en toute modestie Rudolf Kubler dont certains disaient affectueusement qu'il était «un bon papa».

Propos corroborés par d'anciens collaborateurs, Marcel Bugnon et Jean-Pierre Cavin (qui a dirigé la Verrerie de 1996 à 2006). «Il a très bien représenté la Verrerie à l'extérieur. C’était un excellent communicateur qui avait beaucoup d'entregent. Par des lettres adressées à tous les ménages de la commune, il informait la population des faits importants relatifs à la Verrerie», dit Jean-Pierre Cavin. «Il était très proche de son personnel et tutoyait pratiquement tout le monde. Il avait le contact facile et aimait recevoir», ajoute Marcel Bugnon.

La direction de la Verrerie a été la dernière étape du parcours professionnel de Rudolf Kubler. Étape qui a vu l'entreprise s’ouvrir sur l'extérieur notamment en s'associant aux festivités qui ont marqué le 750e anniversaire du bourg en 1984 et le 75e anniversaire de la Verrerie en 1986. C'est dans cet esprit d'ouverture que, en collaboration avec Jean-Daniel Cornaz, président de Vetropack, Rudolf Kubler avait créé en 1981 le Musée du Verrier qui a permis de préserver un patrimoine artisanal et industriel.

Rudolf Kubler naît le 23 juillet 1929 à Frauenfeld où il passe sa jeunesse. Amoureux des langues, il obtient une maturité commerciale à Neuchâtel, une licence HEC à Lausanne. Engagé par le Conseil fédéral, il fait ses débuts professionnels en qualité d'observateur suisse sur la ligne de démarcation entre les deux Corées. Il participe aux travaux d’une commission de surveillance de l'armistice entre les deux frères ennemis.

De retour au pays, Rudolf Kubler entre au service de l’entreprise Schmidheiny qui l'envoie créer une filiale en Afrique du Sud. Un mandat de deux ans qui durera 18 ans dans un pays où règne encore l’apartheid. Son sens de la diplomatie fera merveille.

En 1977, le climat politique se dégrade. Rudolf Kubler décide de revenir en Suisse, On lui propose des postes en Allemagne et en Suisse alémanique. «Mes femmes -  mon épouse et ma fille – ont tout mis en œuvre pour que nous venions nous installer dans la région lémanique...» Ce que femmes veulent... C’est donc grâce à elles que la Verrerie – qui était à la recherche d'un «gestionnaire généraliste» - a pu bénéficier des compétences professionnelles et humaines de Rudolf Kubler. Et que Saint-Prex s'est enrichi d'un citoyen engagé devenu plus Saint-Preyard que saint Prothais. Rotarien dès 1965, Rudolf Kubler était membre de l'Abbaye de l'Union, du Sauvetage. Il a siégé durant quatre législatures au Conseil communal dont il fut le président. C'est à ce titre qu’il a emmené la Municipalité de l'époque en pèlerinage dans son canton d'Appenzell Rhodes Extérieures pour assister à une landsgemeinde. Et peut-être pour prouver qu'on peut être un grand Monsieur tout en étant Appenzellois.

Rudolf Kubler est décédé le 24 septembre. Ses obsèques ont eu lieu lundi.

Gilbert Hermann   05.10.2018

Hommage

Nos chers disparus

Willy Oppliger

«Willy Oppliger était un homme très généreux: il ...

Denis Cottier

C’était une tête. Mais aussi et surtout un ...

Robert Favre

Paysan et vigneron, il s'est mis au service ...

Gabrielle Maier

Avec son mari, elle a exploité la confiserie ...

Rudolf Kubler

Ancien directeur de la Verrerie, c'était un ...

André Guex-Joris

Ancien archiviste de la Ville de Morges, ...

Rodolphe Schelbert

Avec distinction, il a dirigé durant 18 ans l'Hôtel ...

Edward Demont

« C'était un « fondu » de sport ! » Ces mots de ...

Georges Morand

L'engagement de Georges Morand pour la collectivité a ...

André Cruchon

Quand, le 26 avril 1990,André Cruchon a pris une ...

Edition N° 48
ven 14.12.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
Un nouveau commandant au SIS Morget
Thierry Charrey prendra ses fonctions le 1er décembre en tant que commandant du SIS Morget.