Galeries Vidéos Abonnez-vous

Bussigny

Quand les jeunes proposent leurs services

Lauren von Beust 12.10.2018 11:39

De jeunes bussignolais offrent un «Coup d’pouce» aux citoyens. Si les offres ne manquent pas, les demandes se font plus rares ces temps. 

Régler le poste de télévision, expliquer le fonctionnement d’un ordinateur ou transporter des meubles lors d’un déménagement, voilà les différents types de missions que remplissent ces jeunes entre 14 et 20 ans auprès de la population bussignolaise. Comme 33 autres inscrits à «Coup d’pouce», Rista Jovic est un habitué. Il a déjà effectué une trentaine de petits jobs depuis son adhésion à l’association il y a trois ans. «Je ne le fais pas ça pour l’argent. Au contraire, j’aime venir en aide aux gens dans le besoin», confie celui qui est en 3e année d’apprentissage. Cet installateur électricien en devenir accomplit actuellement une mission sur la longue durée, s’occupant du jardinage dans une propriété bussignolaise. «Tout se passe bien, nous avons instauré une relation de confiance, explique le jeune de 17 ans. Le plus important pour moi, c’est le partage. J’ai très bon contact avec les personnes qui m’emploient et j’apprécie le fait d’échanger avec eux!». 

Ayant débuté à l’âge de 14 ans, Rista se rend compte avec le recul qu’il manquait d’expérience autrefois. «Il m’est arrivé de ne pas réussir  à régler une télévision. J’étais jeune et je ne parvenais pas à déceler le problème. Mais avec le temps, c’est devenu plus facile et puis je m’y connais davantage en la matière aujourd’hui», confie-t-il.

Valoriser les jeunes

Lier aux demandeurs par un contrat, les jeunes s’engagent à le respecter. «Les mandats «Coup d’pouce» visent à responsabiliser et valoriser les jeunes. Une fois le service rendu, ils rédigent un feed-back, ce qui leur apprend à s’auto-évaluer, voire s’améliorer lors de leur prochaine mission. On a là les bases du travail», détaille Johann Telley, travailleur social de proximité (TSP) à Bussigny et de l’association. 

À lire également: "Être bénévole, ça paie malgré tout!"

En 2017, l’association enregistrait 39 participants pour un total de 70 heures rémunérées. Mais cette année, si le nombre d’offres demeure relativement constant, les demandes de service se font plus rares. Pourtant, «Coup d’pouce» existe aussi dans d’autres communes alentour et à Bussigny depuis 2013. «Cette activité n’est encore pas connue de tous. L’objectif est d’en parler davantage dans les classes» conclut le TSP.

L’actu en images

Journal de Morges
Expo de Coss 2018
Durant toute cette semaine, la 54e édition de l’Expo bat son plein ...
Journal de Morges
La Batelière de Buchillon 2018
La Bâtelière de Buchillon a réuni dix chorales à l'occasion de sa ...
Journal de Morges
Bourg en fête, La Sarraz 2018
La fête inaugurale qui a marqué la fin d'importants travaux de ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
L’interdiction de mendier entrera en vigueur le 1er ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

3e ligue
À 33 ans, l’attaquant Michaël Matthey s’est renouvelé en ...
Léman
Avec plus de 847 tonnes de poissons capturés, l’année ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 40
ven 19.10.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
MyRun4Help, une course à vivre
La course à pied pour soutenir les familles de Yanis et Marilou s’est à nouveau conclue sur un ...