FINALES QUATRIÈME LIGUE

Les clubs du district ont plutôt bien réussi leur entrée en matière

JDM 10.06.2018
Lionel Fiol (Lonay) vient de marquer juste après l'égalisation par Veyron et permet à son équipe de remporter finalement la victoire. Photo/François Moesching
Lonay réduit à dix bat Veyron-Venoge
FC Lonay IA 2 - 1 FC Veyron-Venoge
Buts pour Lonay: Anthony Gelsomino et Lionel Fiol / Buts pour Veyron: Dellsperger

En Faclay, le FC Lonay recevait Veyron-Venoge dans un derby qui s'annonçait disputé. Si les Lonaysans ont rapidement ouvert le score par Anthony Gelsomino, c'est bien Veyron-Venoge qui a dominé les débats en 1re mi-temps, sans pour autant se montrer assez efficace dans les 30 derniers mètres.

Les joueurs d'Enildo Pinto se sont également, et il faut le souligner, heurté à un Denis Prior des grands jours, auteur de plusieurs parades décisives. Au retour des vestiaires, Veyron-Venoge s'est même rapidement retrouvé à 11 contre 10, à la suite de l'expulsion de Léonard Derungs pour une faute de dernier recours.

Les joueurs du nord du district ont poussé et finalement trouvé la faille dans les dernières minutes du temps réglementaire. Les Lonaysans sont alors allés puiser dans leurs dernières ressources et Lionel Fiol a redonné l'avantage aux jaune et rouge droit derrière offrant ainsi la victoire à son équipe et une fin de partie complètement folle aux nombreux spectateurs!

Saint-Prex en grande forme
FC Amical Saint-Prex II 4 - 1 La Vallée de Joux
Buts pour St-Prex: Dufey (3x), Da Cunha

Les finales commencent bien pour Saint-Prex II! Victorieux 4 buts à 1 de La Vallée de Joux, les Saint-preyards se mettent dans une position favorable en vue des deux prochains duels qui les attendent (contre Veyron-Venoge et Lonay).


Malgré le score sans appel, la victoire n’a pas été aussi aisée que cela. Notamment en première mi-temps où les hommes d’Alfredo Vieira ont paru fébriles et tendus par l'enjeu. Ils ont bel et bien réussi à s’offrir une multitude d'occasions, mais le manque de réalisme a rendu la tâche de marquer difficile. Et donc les garçons d'En Marcy ont évacué leur frustration sur les joueurs adverses.


Preuve d'une certaine fébrilité, dès que les rouge et blanc ont ouvert le score, La Vallée de Joux a égalisé en moins d'une minute.


Il était pourtant évident que les Saint-preyards étaient meilleurs dans presque tous les domaines. Peut-être le "goût" des finales les a rendus nerveux? Quoi qu’il en soit, le club du district a finalement su imposer sa supériorité à une Vallée de Joux démunie et, grâce à un superbe triplé de Marc Duffey, la seconde garniture de Saint-Prex s'est offert la victoire avec trois longueurs d’avance. Le héros du match explique. "Après la première période, tout le monde était fatigué et on avait tous une saison dans les jambes donc quand je suis rentré, j’étais frais. Je pense que ç'est ce qui a fait la différence.»


En effet, son réalisme a permis à ses coéquipiers de jouer en étant plus décontracté et de garder le contrôle du match. Il faudra aussi compter pour la suite avec le gardien Thierry Braghini qui a effectué les arrêts qu’il fallait pour sauver son équipe  lorsqu'elle était en difficulté.


Saint-Prex doit maintenant jouer deux derbys de haute importance contre Veyron-Venoge et Lonay, pour pouvoir obtenir la promotion. À noter que les deux premiers passeront à l'échelon supérieur.


Mais pour cela il faudra encore être très solide. L’entraineur Alfredo Vieira se méfie notamment de la rencontre contre Veyron-Venoge qui se disputera mercredi soir. «Ça va être difficile parce que l’on va jouer sur un petit terrain alors que nous préférons les grands espaces. De plus, je m’attends à voir une équipe qui sera agressive et rude dans les duels.» Rendez-vous donc mercredi soir à La Chaux (20h) pour voir cette seconde journée de finales qui s’annonce explosive, puisque, rappelons-le, le club des deux rivières doit impérativement gagner, s’il veut encore pouvoir espérer atteindre la 3ème ligue.

Echandens fait carton plein
FC Echandens I 3 - 1 FC Cheseaux
Buts pour Echandens: Guillart 2x, Alves Escobar

Il y avait du monde au terrain d'En Rueyre ce dimanche après-midi pour suivre le premier match des finales du FC Echandens. Avant le coup d'envoi, tout le monde était détendu. "On espère surtout voir un beau match avec du public", confiait Stéphane Steiner, président du club. Côté terrain, Jean-Marc Dupuis assurait: "Je ne suis pas stressé, tout est dans leurs pieds, à eux de montrer que nous méritons d'être là."

Et ses joueurs n'ont pas attendus avant d'entrer dans le vif du sujet. Après 10 minutes d'observation, Pierre Diserens bottait un coup-franc excentré aux 20 mètres et déposait ce qu'on appelle "un caviar" sur la tête de son attaquant Dan Guillart. 1-0 pour des hôtes bien dans leur match. Moins de 10 minutes après, Cheseaux répondait, également sur coup de pied arrêté mais un corner cette fois, en égalisant. Pas le temps de souffler, 5 minutes plus tard, Dan Guillart doublait la mise sur un service parfait d'Escobar. Ce même Escobar - intenable - était récompensé de ses efforts et pouvait signer le 3-1 peu avant la demi-heure de jeu. 15 minutes de très haute volée auront suffit à faire le trou pour les hommes de Jean-Marc Dupuis. 

En seconde période, plus grand chose à se mettre sous la dent, si ce n'est plusieurs corners du FC Cheseaux. Le score n'allait plus évoluer et Echandens pouvait signer son premier succès. "On a su prendre les devants, puis gérer en seconde période, analysait Jean-Marc Dupuis. Maintenant on va se concentrer sur le match de mercredi au Mont et on espère plier ces finales à ce moment-là."

Edition N° 24
ven 22.06.2018
Edition de la semaine