Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Le tube de l'été (5/6)


bry 
Chaque semaine, nous vous proposons un tube à (ré)écouter cet été. Cette semaine, "The Ketchup Song" de Las Ketchup.

Nous voilà déjà dans les années 2000 et force est de constater que les hits francophones ne sont plus majoritaires. Si Jenifer et Lorie débutent (et cartonnent), que Magic System sort du bois et que, par à-coups, DJ bobo ou Ève Angeli signent un tube de l’été, ce sont plutôt les Shakira, Manu Chao ou Britney Spears qui trustent le sommet du Top-50. Parmi eux, Lola, Pilar et Lucía Muñoz, trois sœurs espagnoles qui signeront sans aucun doute LE tube de l’été 2002 avec The ketchup song, plus connu sous le titre de Asereje. 

Cette «chanson ketchup» porte bien son nom. En effet, si l’on se penche sur les paroles a priori incompréhensibles, on découvre qu’elles sont en fait une retranscription phonétique hispanisée de Rapper’s Delight, un grand classique du rap de 1979, signé Sugar Hill Gang. Jugez plutôt: les paroles «Aserejé, ja deje tejebe tude jebere Sebiunouba majabi an de bugui an de buididipí» seraient une version «yaourt» ou «ketchup» du refrain «I said a hip hop the hippie, the hippie to the hip-hop, Say up jump the boogie to the rhythm of the boogie, the beat». Quant à la signification, rien de neuf sous la planète tube de l’été. Un certain Diego danse, transporté par la musique d’une boîte de nuit... un classique!

À lire également: Le tube de l'été (5/6)

Accompagné d’une chorégraphie endiablée, Asereje a conquis le monde entier, se classant en tête des ventes dans plus de 20 pays, dont la France, l’Italie, la Suède, l’Angleterre, l’Australie, les Pays-Bas ou encore le Canada. Une véritable «Ketchup mania» qui fait, aujourd’hui encore, se déhancher les foules. Sarah Rempe

Edition N° 36
ven 20.09.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Moiry
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...