Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Montricher

Le Prix Jan Michalski a choisi sa lauréate

Com. 06.12.2019 18:18
Zeruya Shalev a remporté le Prix Jan Michalski 2019. Francesca Mantovani

Le Prix Jan Michalski 2019 est décerné à Zeruya Shalev pour son roman Douleur (Gallimard, 2017), traduit de l'hébreu en français par Laurence Sendrowicz. Zeruya Shalev reçoit une récompense de CHF 50’000.- ainsi qu’une œuvre d’art choisie à son intention: Bird and Egg, sculpture de Kiki Smith, 2004

Douleur de Zeruya Shalev, aujourd’hui Prix Jan Michalski 2019, offre l’expérience romanesque – vertigineuse et envoûtante – d’une immersion dans le monde intérieur d’Iris, brillante et dévouée directrice d’une école de Jérusalem, quadragénaire, mariée à Micky, époux replié sur ses parties d’échec en ligne, et mère de deux grands enfants en passe de prendre leur envol. Son existence se trouve à un point de vacillement quand, dix ans après avoir été victime d’un attentat terroriste en croisant la route d’un bus piégé, Iris voit ses douleurs physiques, séquelles d’un traumatisme profond, se réveiller. Sous les traits du médecin qu’elle consulte au centre antidouleur de l’hôpital, elle retrouve Ethan, son premier grand amour qui l’avait brutalement quittée à dix-sept ans. Une autre douleur se réveille alors, plus ancienne, celle de l’abandon et du chagrin, à laquelle Iris et Ethan opposent la renaissance du désir et la tentation d’abolir le temps en reprenant leur passion inachevée. Depuis ce point nodal, Zeruya Shalev sonde toutes les nuances des états d’âme et de conscience d’un être humain à la croisée des choix, alors que la pulsion vitale se heurte aux engagements familiaux et sociaux, que les liens de filiation tanguent, accrochent les fantômes du passé et enchevêtrent les destinées les unes aux autres.

À lire également: Voyage du froid tibétain au soleil de minuit

Ce portrait sensible de femme en quête d’équilibre et de sens embrasse en écho tout un paysage social où la violence se regarde depuis l’intérieur. Si Zeruya Shalev a longtemps volontairement tenu le contexte israélo-palestinien à l’écart de ses écrits, Douleur est l’occasion d’explorer, avec une extrême finesse, les impacts d’un événement aux origines politiques sur une existence. Pour mieux revenir à ce que l’âme humaine a d’universel.

L’actu en images

Journal de Morges
La Villanelle 2020, Colombier
Le week-end du 17 au 19 janvier, La Villanelle a présenté ses ...
Journal de Morges
Coupe des glaces 2020
Le samedi 11 janvier, de nombreux "givrés" se sont jeté au lac ...
Journal de Morges
Noël de l'UCAB 2019
L'UCAB a organisé son traditionnel Noël le 14 décembre 2019.
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tolochenaz
Les habitants se prononcent dans deux semaines sur un ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Le géant a quitté la Rue des Sablons en fin d’année ...
L'isle
Ce jour, peu après 07h00, un accident de la circulation ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 03
ven 24.01.2020
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lavigny
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...