Galeries Vidéos Abonnez-vous

La Sarraz

La «renaissance» de La Sarraz a débuté

Gilbert Hermann 08.10.2018 13:34

La fête inaugurale qui a marqué la fin d'importants travaux de réaménagement du bourg, avec construction d'un parking, marque le début d'une ère nouvelle.

Si l'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, on n’investit pas 17,8 millions de francs (contribution étatique comprise) sans provoquer quelques désagréments. Et c'est un euphémisme ! Aussi, pour marquer l’achèvement de travaux qui exigent encore quelques finitions, la Municipalité avait-elle décidé de mettre «la Sarraz bourg en fête» le samedi 6 octobre. Car, comme l'a concédé Daniel Develey (quatrième syndic à avoir été impliqué dans cette aventure que l'on peut qualifier d'historique et dont les premières cogitations remontent à 2004) : «La Municipalité tenait à marquer la réouverture de la Grand-rue et la constructions de ce magnifique parking en organisant cette journée festive(...)» Car, deux années durant, les travaux « ont mis à mal les affaires et accès aux commerces  et ont perturbé les usagers et les habitants directement concernés».

Sur l'esplanade du parking (qui sera prochainement dotée d'un mobilier urbain et d'où l'on jouit d'un panorama exceptionnel), la partie officielle a été orchestrée par Pascal Helfer qui coiffait la double casquette de président du Conseil communal et de président du comité d'organisation. Agrémentée des productions de L’Écho du Mauremont et du Chœur des Écoles de La Sarraz, elle a notamment permis au syndic de remettre «officiellement et symboliquement» les clés de ces réalisations aux collaborateurs communaux (employés de la voirie et agent de sécurité) : «Vous serez les gardiens de ces lieux dans vos activités journalières. Travaux d'entretien et de nettoyage des routes et des places publiques, arrosage des fleurs, respect du parcage et de la circulation.»

À lire également: Un Tour du Pays de Vaud à l'accent morgien

Il y a eu des doutes, des remises en question, du stress. Quand bien même il parle de « réussite parfaite », le syndic l'admet. Et ce serait trahir la vérité que de dire que la réalisation fait l'unanimité. Mais, comme le résume parfaitement Dona Teuscher, caissière de la SIC qui émet quelques réserves : « Il faut laisser les gens d'habituer ! » S'habituer notamment à devoir faire quelques pas depuis le parking pour rejoindre des commerces auxquels s'ouvrent de nouvelles perspectives. C'est en tout cas le vœu qui a été émis.

Assistés d’Albert et de Phyl, du Petit Grimoire, les orateurs du jour - dont Rémy Jaquier, président du Grand Conseil, et les architectes-urbanistes Xavier Fischer et Dominique Montavon - ont apporté leur contribution manuelle au chantier du siècle en cisaillant le ruban inaugural. Ils ont ainsi libéré l'accès à l’apéritif-dînatoire et à la fête proprement dite.

L’actu en images

Journal de Morges
Expo de Coss 2018
Durant toute cette semaine, la 54e édition de l’Expo bat son plein ...
Journal de Morges
La Batelière de Buchillon 2018
La Bâtelière de Buchillon a réuni dix chorales à l'occasion de sa ...
Journal de Morges
Bourg en fête, La Sarraz 2018
La fête inaugurale qui a marqué la fin d'importants travaux de ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
L’interdiction de mendier entrera en vigueur le 1er ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

3e ligue
À 33 ans, l’attaquant Michaël Matthey s’est renouvelé en ...
Léman
Avec plus de 847 tonnes de poissons capturés, l’année ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 40
ven 19.10.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
MyRun4Help, une course à vivre
La course à pied pour soutenir les familles de Yanis et Marilou s’est à nouveau conclue sur un ...